Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 30 juin 2014

Défi n° 126 Les chaises abandonnnées

 

Croqueurs.jpg

 

Trois chaises dans une clairière

Evoquent tous les derrières

Qu'elles ont eu en plénière

 

Elles se souviennent des fiers

Des culs de roturières

Et des fesses tracassières

 

Trois chaises très altières

Recouvertes de lierre

Se rappellent leur carrière

 

Elles n'oublient pas hier

Les miches buissonnières

Et les culs durs comme pierre

 

Trois chaises dans un pré

Aux mots exagérés

Et discours acérés

 

Dénigrent les sacrés

Les joufflus modérés

Et les séants lettrés

 

Trois chaises désoeuvrées

De rouille empourprées

Vitupèrent et maugréent

 

Elles fustigent les timbrés

Les fesses désespérées

Et les culs honorés.

 

(Pour Jeanne Fadosi et les croqueurs de mots)

 

Commentaires

Des chaises qui ont sûrement des choses à nous conter, comme tu as su si bien le faire hihi!!!
Je profitais de la sieste de ma petite fille pour venir vous lire et publier vos liens mais voilà que mon mari a fait du bruit et l'a réveillée grrr!!!
je te souhaite une douce journée et à très bientôt!!!
Bises amirales.
Dômi.

Écrit par : dimdamdom59 | lundi, 30 juin 2014

Hi hi hi ! Ce sont donc des chaises en mode commère ! et tu as bien su nous raconter leurs confidences ! à bientot

Écrit par : toumoi | lundi, 30 juin 2014

superbe tes chaises Enriqueta, j'aime beaucoup ton interprétation de la photo !

Écrit par : josette | lundi, 30 juin 2014

Bonsoir enriqueta... Elles en ont vu de toutes les couleurs comme on dit... ah une vie de chaise... ce repos est bien mérité au loin de tout cela... les fesses !

Écrit par : jill bill | mardi, 01 juillet 2014

Bonjour Enriqueta,

L'on peut dire d'elle qu'elles furent bien CUL ottées (sourire)

Amitiés
Dominique

Écrit par : Dominique | mardi, 01 juillet 2014

Bonjour Henriqueta,

Belle manière de relever ce défi. Merci de ta visite et de ton commentaire. ( Je n'ai jamais su trouver le moyen de m'inscrire à tes news ? Dommage.
Bien amicalement.

Henri.

Écrit par : Henri de Margaux | mardi, 01 juillet 2014

elles en ont vu et senti des fessiers et des séants et des fondements et des culs et ...elles en ont entendu. Curieusement c'est le délaissement qui les rend si aigres ...
j'aime beaucoup la manière dont tu as relevé le défi
belle journée

Écrit par : Jeanne Fadosi | mardi, 01 juillet 2014

Elles se vengent , loin des oreilles indiscrètes !

Écrit par : fanfan | mardi, 01 juillet 2014

Tiens on dirait que tu as fait comme moi, j'ai vu au départ trois chaises et en regardant bien j'ai pensé il n'y en a que deux, et une table, alors j'ai arrangé mon texte et voili et voilou !!!
Bises du jour

Écrit par : marinelou | mardi, 01 juillet 2014

Enriqueta, tu me fais bien rire avec ton texte mais il est aussi tellement vrai.........je ne promet rien pour le 7 je fonctionne en mode été alors on verra.....navrée, mais autant profitez du beau si il est présent. Bisesssssss

Écrit par : Renée | mardi, 01 juillet 2014

j'ai cru lire du perret si si c'est vrai, bravo

Écrit par : Venusia | jeudi, 03 juillet 2014

Sourire ! Elles n'ont pas fini de digérer et de partager leur passé...

Écrit par : ABC | jeudi, 03 juillet 2014

Bonjour Enriqueta je viens de lire ton commentaire sur mon blog , je participerai au défi bien sur si je n'ai ps d'autres urgences médicales en ce moment elles affluent et j'avoue en avoir vraiment assez de courir partout .
Quant à cette participation pour les chaises je la trouve géniale , tres imagée on se prend à voir passer toutes les fesses citées.
Bonne journée
Bises

Écrit par : jazzy57 | vendredi, 04 juillet 2014

Tes chaises me rappellent les chansons de Pierre Perret...

Écrit par : écureuil bleu | vendredi, 04 juillet 2014

encore un grand merci pour vos participations au défi n° 126. Les chaises campagnardes vous ont bien inspiré. Si le coeur vous en dit, le défi n°127 est proposé par enriqueta sur son blog et rappelé sur le blog des croqueurs.
bises et belle semaine
excuse-moi de ce copié collé. je fais le tour des popotes et je n'ai pas beaucoup de temps ni d'imagination. Je participe bien sûr au défi 127

Écrit par : Jeanne Fadosi | mardi, 08 juillet 2014

Les commentaires sont fermés.