Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 septembre 2014

Prophétie

 

Babel3.jpg

 

Humains, mortels, fragiles et présomptueux

Nous voici confrontés à nos dernières limites

On nous avait donné la plus belle des planètes

Nous y avons semé le malheur et la ruine

Mais il est temps pour nous de payer l'addition

 

Cette aventure humaine est vouée à l'échec

La nature nous annonce l'heure de notre trépas

Mais notre vanité est sourde à tout appel

Qui donc racontera nos peines, nos sacrifices?

Quand nous succomberont sous les coups du fléau

 

Qui donc témoignera de nos rêves d'absolu?

De nos pieuses pensées, de nos bonnes intentions?

Nous nous sommes épuisé en vaines créations

Ecrasés par l'essence de toute infinitude

Il faut céder la place, humbles et repentants.

 

(Pour Mille et Une)

Commentaires

Plus personne Enriqueta, il ne resta plus un humain... si on continue l'aventure à cent à l'heure sans se soucier de nos actes....

Écrit par : jill bill | lundi, 29 septembre 2014

il faut faire attention à ce qu'on dit, à ce qu'on fait en ce moment

Écrit par : flipperine | lundi, 29 septembre 2014

Nous marchons sur un fil et l'équilibre est difficile à maintenir.

Écrit par : Solange | mardi, 30 septembre 2014

Je crois qu'il y a encore moyen d'inverser la tendance, de trouver des solutions, d'éviter l'apocalypse...

Écrit par : écureuil bleu | dimanche, 05 octobre 2014

Les commentaires sont fermés.