Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 octobre 2014

Zoé

Zoé a une tête de "celle qui sait", alors, depuis toujours, les gens lui demandent des renseignements dans la rue, dans tous les lieux où elle peut passer pour une autochtone.

Même si elle déambule au milieu d'un groupe de 20 personnes, c'est à elle, et à elle seule qu'on demande le renseignement. Quand elle était jeune, cela la vexait car elle, quand elle cherchait son chemin, elle le demandait de préférence à une dame d'âge mûre, de préférence avec un cabas ou un caddie, quelqu'un qui avait l'air d'être du quartier depuis longtemps.

Mais finalement, elle a décidé de considérer que c'était quelque chose de positif, un compliment en quelque sorte. En général, elle sait répondre, même quand elle n'est pas dans sa ville, car elle a la chance qu'on lui pose une question sur les rues où les lieux qu'elle connaît.

Avant, les gens étaient toujours polis même si elle ne connaissait pas la réponse mais maintenant la majorité des gens ne disent même pas merci et quand elle ne sait pas, les gens ont l'air de lui en vouloir et ont une attitude de plus en plus impolie.

Pendant des années, les gens se sont contenté de lui demander une rue ou un bâtiment ou un arrêt de bus ou à quelles stations s'arrête le train, mais de plus en plus, les gens lui posent également des questions de vie quotidienne ou même philosophiques.

Un jeune homme lui a demandé s'il pouvait laisser en toute sécurité, une journée entière, sa voiture dans un parking. Des caissières de supermarché lui ont demandé son avis sur les produits alimentaires qu'elle achetait.  Un vieux monsieur lui a demandé son avis sur les travaux qui commencent pour rénover le centre commercial près de chez elle. Quand elle sort d'un restaurant ou d'un film au cinéma, on lui demande souvent son opinion et si ça vaut le coup d'y aller.

Une jeune fille lui a demandé si la grève des bus allait bientôt s'arrêter. Une dame qui essayait de convaincre sa fille que les pigeons des villes ne se mangent pas, lui a ainsi demandé son opinion sur la question. Un homme lui a récemment demandé ce qu'il devait faire pour se réconcilier avec sa femme et une femme si elle devait démissionner de son travail. Et puis hier, une enfant dans le bus est venue lui demander où on va après la mort et elle a bien vu que pendant qu'elle répondait, le plus discrètement possible à cette petit fille, tous les passagers du bus tendaient l'oreille et même se penchaient pour mieux entendre sa réponse. 

Parce que Zoé, elle répond à toutes les questions qu'on lui pose, et quand elle ne sait pas , elle renvoit les gens à une personne ou à un lieu où ils auront une grande chance d'avoir une réponse. Elle ne s'étonne plus de rien maintenant, c'est comme ça, c'est son rôle dans l'univers, donner des renseignements, rassurer les gens.

 

(Pour Jill Bill)

Commentaires

Bonjour élève Enriqueta, ah ça vous tombe dessus un jour, ça rime avec toujours et on s'en fait une raison ! Brave Zoé sois la bienvenue à la cour de récré, merci à toi, bises de m'dame JB

Écrit par : jill bill | mercredi, 01 octobre 2014

Une mine de renseignements à elle toute seule cette Zoé! Je reconnais parmi ceux qui l'interrogent ,le comportement de plus en plus courant des gens impolis ! Courage Zoé; reste philosophe!
Ton article sur le terroriste me plaît bien ; il faut informer les jeunes et leur montrer les dangers de l'intégrisme et de l'ignorance

Écrit par : fanfan | mercredi, 01 octobre 2014

on lui en pose des questions à Zoé !!! mais si il y a des gens qui disent merci et non toutes les questions n'ont pas de réponse, notamment la dernière posée par la petite fille.
pour ce qui est de ton édito les mots sont effectivement délicats à utiliser, pas que sur ce sujet d'ailleurs
bises et belle journée

Écrit par : Jeanne Fadosi | mercredi, 01 octobre 2014

Martine se reconnait en Zoé, c'est pénible parfois d'être sans cesse sollicitée mais en même temps très satisfaisant... Paradoxe quand tu nous tiens. Merci pour ce texte Enriqueta

Écrit par : Martine. | mercredi, 01 octobre 2014

J'aimerais bien la rencontrer, surtout si elle connaît la réponse.
Mais t'en fais pas pour elle, je sais encore dire "merci" à tous, à ceux qui écoutent, qui sourient, qui savent ou qui ne savent pas mais qui juste s'arrêtent un moment.

Passe une douce journée. J'aime énormément ton récit. Il est très beau.

Écrit par : Quichottine | mercredi, 01 octobre 2014

Zoé en connait long sur tous les sujets et quand elle ne sait pas, elle fait pareil au bon gros chat qui demeure " zen " sur un tas de copies à corriger. Pas de EI dans ma cour ni dans mon cours. Voilà le charisme de Zoé qui sait toujours donner le ton juste. Bravo. Bises amicales.

Écrit par : Marie Louve | mercredi, 01 octobre 2014

Zoé me semble bien sollicitée de part et d'autre!!! Cela ne doit pas être toujours facile à gérer, j'espère qu'elle a les épaules bien solides!!!
Bonne soirée Enriqueta
Bisous
Domi.

Écrit par : dimdamdom59 | mercredi, 01 octobre 2014

c'est amusant ce rôle...elle devrait ouvrir une échoppe de cartomancienne !

Écrit par : Josette | mercredi, 01 octobre 2014

une gentille Zoé

Écrit par : flipperine | mercredi, 01 octobre 2014

Bonjour
Zoé sera d'une grande aide à la Cour
Parfois on s'y perd un peu au milieu de tous ces personnages
Bisous
Frieda

Écrit par : Frieda | jeudi, 02 octobre 2014

Une vraie perle ta Zoé, il doit être agréable de la connaître !
Bonne fin de soirée - bisous
Monelle

Écrit par : Monelle | jeudi, 02 octobre 2014

Ta Zoé est une belle personne !

Écrit par : écureuil bleu | dimanche, 05 octobre 2014

Les commentaires sont fermés.