Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 15 décembre 2014

Défi n° 135 Cadeau

Le cadeau sans fin

Jeudi 25 Décembre 2014
Emilie Lesage rentre chez elle après avoir passé le réveillon chez ses parents. Avant de prendre l'ascenseur elle ouvre sa boîte à lettres, la n° 39. Elle y prend son courrier, 3 enveloppes et son magazine "Psychologies". Elle ouvre la première lettre qui vient de son amie Lucille qui vit à Amiens; elle la lit en montant au 13e étage où se trouve son deux pièces. Elle entre chez elle, enlève ses chaussures et sa veste, pose son sac à main et ouvre la deuxième lettre, une facture de téléphone, puis la troisième. Cette lettre contient un billet de train mais aucun mot ne l'accompagne. Ce billet est pour le Samedi 3 Janvier, dans dix jours, départ de Paris gare de Lyon pour Nantes. Elle regarde l'enveloppe attentivement, elle n'a pas été postée, elle ne porte aucun nom mais le numéro de sa boîte à lettres figure dessus sauf que le numéro 39 est mal écris  et qu'on pourrait aussi bien lire le numéro 33. Elle décide donc de déposer la lettre dans la boîte n°33 le lendemain matin en allant au travail. Elle travaille à la médiathèque de sa ville, Juvisy sur Orge.
Jeudi 26 Décembre 2014
Emilie Lesage ouvre à nouveau sa boîte à lettres en rentrant du travail et y découvre la même enveloppe que la veille, ce qui ne manque pas de la contrarier et de l'énerver. Emilie Lesage n'est pas très patiente et elle n'aime pas les cadeaux mystérieux. Elle décide de mettre la lettre sur le rebord en haut des boîtes à lettres mais au paravent elle raye le chiffre sur l'enveloppe pour qu'on ne la remette pas dans sa boîte.
Vendredi 27 Décembre 2014
Emilie Lesage découvre à nouveau ladite enveloppe dans sa boîte et ne peut s'empêcher de pousser un cri de colère et de s'écrier : "mais ça n'est pas possible!" ce qui attire l'attention de l'une de ses voisines qui entrait alors dans le hall. Cette voisine, Alice Fleurange, lui demande ce qui se passe et Emilie, d'ordinaire peu loquace, lui raconte l'histoire de la lettre pendant qu'elles prennent l'ascenseur. Alice est fort intriguée et lui conseille de prendre ce train pour voir ce qu'il en est. Emilie passe la soirée à retourner cette idée dans sa tête mais bien qu'Alice lui ait dit qu'elle ne risquait rien dans un lieu public, cette idée lui fait peur et elle passe une mauvaise nuit, dormant mal, se réveillant plusieurs fois. Au matin elle décide de se débarrasser de l'enveloppe en la mettant dans la boîte de l'AGEC, la société qui gère l'immeuble.

 Samedi 28 Décembre 2014

Ce n'est pas sans appréhension qu'Emilie Lesage ouvre sa boîte à lettres, soulagée de n'y rien trouver à part quelques publicités. Vers 19H30 on sonne à la porte, c'est sa voisine Alice qui tient dans sa main le billet de train. Elle lui dit qu'elle a trouvé l'enveloppe en haut des boîtes à lettres et essaie de la convaincre que le destin veut qu'elle prenne ce train mais Emilie a beaucoup trop peur alors Alice a une autre idée. Elle lui propose d'aller le lendemain à la gare pour échanger ce billet contre un autre, pour une place dans le même wagon et d'enquêter. Elle est persuadée qu'un homme  aura la place voisine de ce billet, elle est sûre que c'est une histoire d'amour.
Dimanche 29 Décembre 2014
Emilie et Alice vont dîner au restaurant. Alice a réussi à échanger le billet et elle a décidé de passer le week end à Nantes où habite une de ses amies. Elle aurait voulu qu'Emilie vienne avec elle mais celle-ci a trop peur à l'idée que cet homme puisse la voir dans le train.
Samedi 3 Janvier 2015
Emilie accompagne Alice à la gare de Lyon et lui fait mille et une recommandations, mais elle ne va pas sur le quai par peur d'être vu par l' "inconnu".  Elle rentre ensuite chez elle et attend avec angoisse le coup de fil d'Alice qui l'appelle vers 19h30. Alice lui raconte ce dont elle a été témoin , elle est  très excitée par cette aventure : entre Paris et Le Mans la place est restée inoccupée mais la place voisine était occupée par un homme très beau, grand, des cheveux noirs et des yeux sombres. Elle était décidée à aller s'installer à côté de lui pour engager la conversation mais une femme est montée en gare du Mans pour s'installer à cette place. Comme Alice n'était pas très loin elle put entendre toute la conversation entre ces deux personnes. Il s'avéra que ces deux là se connaissaient, ils avaient fait leurs études ensemble à l'université puis ils s'étaient perdu de vue. La femme, qui s'appelait Katrina était séparée de son mari depuis 3 ans et l'homme, qui s'appelait Renan, était divorcé depuis 1 an. Ils descendirent du train à Nantes, ville où ils vivaient tous les deux, avec l'intention de se revoir et d'aller au restaurant prochainement. Alice était heureuse d'avoir visiblement fait le bonheur d'un couple. D'après elle, Emilie et elle avaient été de véritables cupidons.
Lundi 5 Janvier 2015
Emilie Lesage rentre chez elle à 18h30. Elle se dépêche car elle va au cinéma à 19h00 avec son amie Alice. Avant de prendre l'ascenseur elle ouvre sa boîte à lettres. Elle y prend son courrier, 2 enveloppes et le magazine de sa ville. Elle ouvre la première lettre et constate que c'est une facture EDF puis elle ouvre la deuxième lettre. Cette lettre contient un billet de train mais aucun mot ne l'accompagne. Ce billet est pour le Samedi 10 Janvier, départ de Paris gare de Lyon pour Lyon Perrache.
                                                                                                            
     FIN (?)

 

(Pour Lilou et les Croqueurs)

Commentaires

;-) fin ou peut-être pas... Merci enriqueta, voilà un billet original côté cadeau/défi...

Écrit par : jill bill | lundi, 15 décembre 2014

mais quelle histoire !
bises et belle soirée

Écrit par : Jeanne Fadosi | lundi, 15 décembre 2014

Une belle histoire mais la fin est à imaginer ... Emilie cèdera-t-elle enfin, à l'appel de l'aventure ?

Écrit par : fanfan2B | lundi, 15 décembre 2014

Waouh c'est intrigant ton histoire!!! Ceci dit faudrait me payer cher pour m'embarquer dans une histoire pareille ;)
Bravo pour l'originalité de ton partage.
Bisous et bonne soirée.
Domi.

Écrit par : dimdamdom59 | mardi, 16 décembre 2014

quelle histoire et c'est sûr je ne prendrai pas le train et peut-être que j'irai déposer plainte

Écrit par : flipperine | mardi, 16 décembre 2014

mille excuses pour venir si tardivement mais vieux motard non mieux vaut tard que....
Ton histoire m'intrigue et j'aimerai bien connaître le fin ! Quel coquin peut bien faire un cadeau pareil.... Lyon je connais, c'est bien et même très bien... je serai bien partie dans une île au chaud...
bises
passe de bonnes fêtes
avec le sourire

Écrit par : Lilousoleil | lundi, 22 décembre 2014

Bon, j'imagine la suite de l'histoire si tu ne la mets pas. Bonne fin d'année et bon week end également.

Écrit par : elisabeth | samedi, 27 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.