Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 février 2015

Jeudi en poésie

Courage

Paris a froid Paris a faim

Paris ne mange plus de marrons dans la rue

Paris a mis de vieux vêtements de vieille

Paris dort tout debout sans air dans le métro

Plus de malheur encore est imposé aux pauvres

Et la sagesse et la folie De Paris malheureux

C'est l'air pur c'est le feu

C'est la beauté c'est la bonté

De ses travailleurs affamés

Ne crie pas au secours Paris

Tu es vivant d'une vie sans égale

Et derrière la nudité

De ta pâleur de ta maigreur

Tout ce qui est humain se révèle en tes yeux

Paris ma belle ville

Fine comme une aiguille forte comme une épée

Ingénue et savante

Tu ne supportes pas l'injustice

Pour toi c'est le seul désordre

Tu vas te libérer Paris

Paris tremblant comme une étoile

Notre espoir survivant

Tu vas te libérer de la fatigue et la boue

Frères ayons du courage

Nous qui ne sommes pas casqués

Ni bottés ni gantés ni bien élevés

Un rayon s'allume en nos veines

Notre lumière nous revient

Les meilleurs d'entre nous sont morts pour nous

Et voici que leur sang retrouve notre cœur

Et c'est de nouveau le matin un matin de Paris

La pointe de la délivrance

L'espace du printemps naissant

La force idiote a le dessous

Ces esclaves nos ennemis

S'ils ont compris

S'ils sont capables de comprendre

Vont se lever.

Paul Eluard, Au rendez-vous allemand (1944) © Les Éditions de minuit (2012).

________________________________________

J'ai choisi cette poésie et cette chanson par rapports aux événements qui se sont passé à Paris du 7 au 11 Janvier 2015. L'esprit de résistance se ressemble, quelque soit le lieu et l'époque.

 

Commentaires

Tu me fais penser à célèbres mots aussi, Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris Libéré ! Merci pour le tout Enriqueta...

Écrit par : jill bill | jeudi, 19 février 2015

Bonjour Enriqueta, j'aime beaucoup Eluard. Je ne connaissais pas ce poème qui est toujours d'actualité hélas : les évènements de janvier certes mais hélas quand dans le métro parisien des idiots empêche un homme noir de rentrer dans le métro sans que personne autour ne proteste. Belle journée

Écrit par : Martine85 | jeudi, 19 février 2015

ce mot résistance nous a envoyé vers la guerre de 39/44
UN BEAU TEXTE et en effet lors des derniers évènements on a senti un esprit de résistance revenir mais cette guerre des attentats est encore pire que les guerres qu'ont connu nos parents et grands parents!! l'ennemi n'est pas connu... il se cache partout... et soudain tel un loup fou il sort!!! je suis très pertuis par cet état de choses!!! peut être qu'avec le printemps qui se devrait d'arriver cela ira mieux! bisous et bonne journée

Écrit par : amtealty | jeudi, 19 février 2015

coucou

tu me trouveras ici

http://mere-grand.over-blog.com/2015/02/la-resistance-en-corse.html

Écrit par : Eglantine | jeudi, 19 février 2015

superbe poème ! merci du partage

Écrit par : khanel3 | jeudi, 19 février 2015

Belle initiative: C'est beau de reprendre ce texte éloquent d'Eluard pour l'offrir aux victimes de janvier! malheureusement, oui, la vie tourne tellement en boucle que nous trouverons toujours dans les mots posés sur les maux d'hier les mots à plaquer sur les maux d'aujourd'hui ... et, pour demain, ce sera encore vrai!
Bon a-midi; Simone

Écrit par : Simone L.V. | jeudi, 19 février 2015

Bonsoir Enriqueta, beau poème d'Eluard qui est, ou redevient, en effet, criant d'actualité, merci beaucoup ainsi que pour la chanson. Bises.

Écrit par : Lenaïg | jeudi, 19 février 2015

un texte très émouvant

Écrit par : flipperine | jeudi, 19 février 2015

merci pour tout ça, pour nous rappeler qu'il faut résister à tous ceux qui veulent asservir l'homme
bises

Écrit par : Venusia | vendredi, 20 février 2015

Un bon choix...

Écrit par : kimcat | samedi, 21 février 2015

Bisous Enriqueta et bonne soirée de samedi
Béa kimcat

Écrit par : kimcat | samedi, 21 février 2015

Très beau ce poème!

Écrit par : Solange | dimanche, 22 février 2015

Coucou Enriqueta
Ce poème d'Eluard toujours d'actualité ! Une réalité sournoise, violente, sanglante....
Merci pour ce partage éloquent qui nous concerne tous

Voici mon lien sur ma participation au défi n° 139 des "croqueurs de mots" (nouvelle, je ne sais à qui le dédier pour participer ? Est-ce à toi ?)

http://le-petit-monde-de-luciole.eklablog.com/resiste-mon-fils-resiste-a114775010

Merci beaucoup et bisous

Écrit par : luciole 83 | dimanche, 22 février 2015

Ah, j'ai l'impression que mon commentaire n'est pas passé ?

Je disais donc, que ce magnifique poème d'Eluart était toujours d'actualité, hélas, mais une actualité sournoise, violente, sanglante !
Merci Enriqueta de ce partage qui nous concerne tous !

voici mon lien pour la participation du défi n°139 "RESISTANCE" des "Croqueurs de mots" :

http://le-petit-monde-de-luciole.eklablog.com/resiste-mon-fils-resiste-a114775010

Je ne sais pas à qui le confier pour participer ? Est-ce à toi ? Merci et bisous

Écrit par : luciole 83 | dimanche, 22 février 2015

Merci pour redonner du souffle à cet "espoir survivant".

Écrit par : Loïc Roussain | dimanche, 01 mars 2015

Les commentaires sont fermés.