Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 08 juillet 2015

Les mouettes

Pour continuer à naviguer sur les océans tout l'été...

Je publie à nouveau ce poème :

 

Je regarde les mouettes jouer avec la mer

Sur une grève de béton que les flots colonisent

Déambulant ici comme dames altières

Elles picorent le lichen en guise de repas

 

Le retour d'une vague arrive à les surprendre

L'une se laisse emporter par les flots obstinés

Qui la ramènent enfin vers ce vert promontoire

Où elle reprend patte en redressant son bec

 

Tantôt l'une déploie ses ailes et sautille

Tandis qu'une autre s'enfuit en rasant les flots gris

Et pousse un cri strident comme puissant maléfice

Elle indiffère les autres qui poursuivent leur tâche

En ce drôle de ballet qui enchante mes yeux.

 

(Pour les croqueurs de mots)

Commentaires

Beau poème relatant bien la vie de mouettes à la recherche de leur pitance. En te lisant nous pourrions presque entendre le va et vient de la mer sur les rochers.. et le cri strident de ces grands oiseaux blancs
Très beau !

Écrit par : m'mamzelle jeanne | mercredi, 08 juillet 2015

Le Ballet des mouette est un pur réjouissement et tu l'as joliment raconté! j'en profite pour te signaler que je viens de publier un poème océanique sur mon blog.
Bonne vacances et belle soirée. Simone

Écrit par : Simone L.V. | mercredi, 08 juillet 2015

Doux balancement de la vague pour cette mouette... on l'envie presque !

Écrit par : jill bill | jeudi, 09 juillet 2015

Captivant poème, Enriqueta, merci beaucoup. Bisous !

Écrit par : Lenaïg | jeudi, 09 juillet 2015

je les vois se balancer et narguer la vague tes mouettes ...
bises et belle fin de semaine

Écrit par : Jeanne Fadosi | vendredi, 10 juillet 2015

Très joli poème qui décrit bien les mouettes.

Écrit par : écureuil bleu | lundi, 13 juillet 2015

Comme ton observation de ce petit monde est fine, on regarde avec toi et on s'extasie tout autant!

Écrit par : mansfield | vendredi, 17 juillet 2015

Je me prends à visiter ton tableau concernant le défi 148. C'est chouette. Bises

Écrit par : ZAZA | dimanche, 26 juillet 2015

Un poème que j'aime beaucoup!

Écrit par : Marie Minoza | lundi, 27 juillet 2015

Les commentaires sont fermés.