Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 juillet 2015

La mouette

Je confiai à une mouette un zeste de chagrin

Et elle en fit pour moi un très léger refrain

Que je me fis voler par un fier vent salin

Pour qu'il puisse sécher les larmes des marins

 

Je soufflai à une mouette une trace de dédain

Elle la jetta pour moi aux oublis riverains

De ce vaste océan des amours clandestins

Pour que se tournent les pages d'un intime parchemin

 

Je livrai à une mouette une poussière de regain

Qu'elle prit et transforma en fulgurant chemin

En quête perpétuelle des humbles pèlerins

Qui rêvent de ferveur et tendres alexandrins

 

(Merci à Simone et à Lenaïg pour l'inspiration)

(Pour les Croqueurs de mots)

Commentaires

Bonsoir Enriqueta... vive la mouette ! ;-)

Écrit par : jill bill | lundi, 20 juillet 2015

J'adore ! C'est doux et chantant !

Écrit par : toumoi | mercredi, 22 juillet 2015

La mouette sait écouter le chant du poète passionné

Écrit par : tmor | mercredi, 22 juillet 2015

Coucou Enriqueta
J'aime bcp ! poème un brin nostalgique qui nous emmène avec la mouette au fil des pages de ton "intime parchemin"...
A bientôt sur le chemin fulgurant des pèlerins .......
Bisous

Écrit par : luciole 83 | jeudi, 23 juillet 2015

Superbe poème, j'adore
La mouette, pour moi, est chargée de symbole
Tu me fais penser à ma mouette, celle que j'ai dû laisser s'envoler un soir de printemps
Je t'embrasse

Écrit par : Tit'Anik | vendredi, 24 juillet 2015

un bien joli poème !

Écrit par : Jeanne Fadosi | samedi, 25 juillet 2015

Une sacré confidente cette mouette. Bises et bonne soirée. ZAZA

Écrit par : ZAZA | lundi, 27 juillet 2015

J'aime beaucoup ta mouette !

Écrit par : Kimcat | dimanche, 02 août 2015

J'aime beaucoup ta mouette !

Écrit par : Kimcat | dimanche, 02 août 2015

Alors la mouette emportera
Tous les chagrins, toutes les peines
Dans le cœur, elle laissera
Des plumes de joie pour demain

Écrit par : Marie Minoza | mercredi, 19 août 2015

Les commentaires sont fermés.