Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 27 juillet 2015

Les religieux dans la Grande Guerre (bataille de la Marne)

Exposition dans la cathédrale de Meaux

DSCN8459.JPG

DSCN8460.JPG

DSCN8461.JPG

 

 

DSCN8457.JPG

 

DSCN8444.JPG

 

DSCN8450.JPG

 

DSCN8456.JPG

DSCN8445.JPG

L'évêque de Meaux, Monseigneur Marbeau est une des grandes figures religieuses de la bataille de la Marne car il a refusé de quitter la ville qui risquait d'être prise par les Allemands. Il est resté, a soutenu moralement la population et a administré la ville alors que le maire et le conseil municipal avaient fui. La ville aurait été épargnée grâce à ses prières à Notre Dame de la Marne qui serait apparue à certains soldats allemands pour les repousser (apparition non reconnue par Rome).

Il paraît que le maréchal Joffre n'a pas beaucoup apprécié que les habitants de Meaux attribuent la victoire à une intervention "divine".

 

DSCN8489.JPG

 

Commentaires

J'ignorais cet épisode la guerre et le courage de cet Evêque de Meaux. Amitiés

Écrit par : écureuil bleu | lundi, 27 juillet 2015

On croit ou on ne croit pas mais les faits parlent d'eux-mêmes. Je suis allée à Meaux au mois de mars visiter le Musée de la Grande Guerre. Il y avait tellement de choses à voir que je n'ai pas tout vu. Certaines vidéos qui tournaient dans les salles, en montrant des films de l'époque, ont été très émouvantes. Bonne journée.

Écrit par : elisabeth | lundi, 27 juillet 2015

Morts pour la France eux aussi, on en parle peu... merci Enriqueta

Écrit par : jill bill | lundi, 27 juillet 2015

Ce reportage est très émouvant, évêque courageux faisant face à l'ennemi et la bataille, alors que beaucoup de civils fuient. Il y a eu de nombreux prêtres martyrs, prêtres montrant l'exemple, prêtres aidant moralement les blessés.. recueillant leur dernier soupir. Merci à eux tous.

Écrit par : m'mamzelle jeanne | lundi, 27 juillet 2015

Les commentaires sont fermés.