Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 30 juillet 2015

Navires en détresse

A l'heure où les navires se trouvent en détresse

Les marins, les martyrs renoncent à leurs promesses

Soudain leur avenir semble délire d'ivresse

 

A l'heure où les vaisseaux cheminent en perdition

Les fiers matelots sombrent en désolation

Ils pensent à leurs amours avec grande affliction

 

A l'heure où les bateaux s'abandonnent au péril

Tous les navigateurs regrettent leur exil

Ils prient pour que Marie leur procure un asile

 

(Pour les Croqueurs de mots)

 


Noir Desir - Aux Sombres Héros par <a

 

 (Bien que le chanteur de Noir Désir ait commis un crime affreux, j'aime toujours cette chanson. On peut aimer l'oeuvre et ne pas aimer l'artiste.)

Aux sombres héros de l'amer
Qui ont su traverser les océans du vide
A la mémoire de nos frères
Dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide

Always lost in the sea
Always lost in the sea
(BIS)

Tout part toujours dans les flots
Au fond des nuits sereines
Ne vois-tu rien venir ?
Les naufragés et leurs peines qui jetaient l'encre ici
Et arrêtaient d'écrire...

Always lost in the sea
Always lost in the sea
(BIS)

Ami, qu'on crève d'une absence
Ou qu'on crève un abcès
C'est le poison qui coule
Certains nageaient sous les lignes de flottaison intimes
A l'intérieur des foules.
Aux sombres héros de l'amer
Qui ont su traverser les océans du vide
A la mémoire de nos frères
Dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide...

Always lost in the sea
Always lost in the sea
(BIS)

 

lundi, 27 juillet 2015

Les religieux dans la Grande Guerre (bataille de la Marne)

Exposition dans la cathédrale de Meaux

DSCN8459.JPG

DSCN8460.JPG

DSCN8461.JPG

 

 

DSCN8457.JPG

 

DSCN8444.JPG

 

DSCN8450.JPG

 

DSCN8456.JPG

DSCN8445.JPG

L'évêque de Meaux, Monseigneur Marbeau est une des grandes figures religieuses de la bataille de la Marne car il a refusé de quitter la ville qui risquait d'être prise par les Allemands. Il est resté, a soutenu moralement la population et a administré la ville alors que le maire et le conseil municipal avaient fui. La ville aurait été épargnée grâce à ses prières à Notre Dame de la Marne qui serait apparue à certains soldats allemands pour les repousser (apparition non reconnue par Rome).

Il paraît que le maréchal Joffre n'a pas beaucoup apprécié que les habitants de Meaux attribuent la victoire à une intervention "divine".

 

DSCN8489.JPG

 

samedi, 25 juillet 2015

La photo de la semaine

DSCN8455.JPG

Crosse de l'évêque de Meaux, Monseigneur Marbeau

(évêque pendant la Première Guerre Mondiale)

(Pour Amartia)

Photo.gif

jeudi, 23 juillet 2015

Le circuit de la mémoire dans le pays de Meaux

DSCN8476.JPG

 La bataille de la Marne est une série de combats très meurtriers qui eurent lieu entre le 5 et le 12 Septembre 1914 sur les bords de la Marne et de l'Ourcq. Cette victoire sauve Paris et fait replier les Allemands au-delà de la Somme.

DSCN8432.JPG

 Plaque rendant hommage aux Anglais morts aux côtés de leurs alliés français

(cathédrale de Meaux)

DSCN8443.JPG

 Uniforme des soldats français au début de la guerre dont le pantalon rouge garance explique le grand nombre de morts côté français

DSCN8472.JPG

 Le monument américain ou "la liberté éplorée" : statue commémorative réalisée par un sculpteur américain avec des fonds américains pour rendre hommage à la France (inaugurée en 1932).

DSCN8478.JPG

 La brigade marocaine a combattu aux côtés des troupes françaises lors de cette bataille et contribua par son courage à briser l'avancée de l'ennemi sur Paris.

DSCN8479.JPG

 Nécropole nationale française de Chambry (990 tombes)

DSCN8488.JPG

Cimetière militaire allemand de Chambry

DSCN8482.JPG

 

DSCN8492.JPG

 

DSCN8493.JPG

 Cimetière communal de Chambry ou s'affrontèrent les Zouaves et les Allemands

DSCN8502.JPG

 

 

DSCN8514.JPG

 

 

DSCN8516.JPG

 Cimetière d'Etrépilly (534 tombes)

DSCN8517.JPG

 

 

lundi, 20 juillet 2015

La mouette

Je confiai à une mouette un zeste de chagrin

Et elle en fit pour moi un très léger refrain

Que je me fis voler par un fier vent salin

Pour qu'il puisse sécher les larmes des marins

 

Je soufflai à une mouette une trace de dédain

Elle la jetta pour moi aux oublis riverains

De ce vaste océan des amours clandestins

Pour que se tournent les pages d'un intime parchemin

 

Je livrai à une mouette une poussière de regain

Qu'elle prit et transforma en fulgurant chemin

En quête perpétuelle des humbles pèlerins

Qui rêvent de ferveur et tendres alexandrins

 

(Merci à Simone et à Lenaïg pour l'inspiration)

(Pour les Croqueurs de mots)

samedi, 18 juillet 2015

La photo de la semaine

DSCN8504.JPG

 

 Grande tombe de Chauconin-Neufmontiers (près de Meaux)

DSCN8505.JPG

 (Pour Amartia)

Dans cette tombe le poète Charles Péguy est inhumé aux côtés de ses compagnons d'armes (bataille de la Marne : sept 1914).

(Son nom est écrit en haut à droite)

 

Photo.gif

samedi, 11 juillet 2015

Blog en pause

Blog fermé pour cause de vacances du Samedi 11 au Samedi 18 Juillet

Chacha.jpg

17:15 Publié dans Vous dire | Lien permanent | Commentaires (4)

La photo de la semaine

Meaux 4.jpg

 

 (Le monument aux morts de Meaux)

 

Meaux 1.jpg

 

Meaux 2.jpg

 

Meaux 5.jpg

 (Pour Amartia)

 

 

Photo.gif

mercredi, 08 juillet 2015

Les mouettes

Pour continuer à naviguer sur les océans tout l'été...

Je publie à nouveau ce poème :

 

Je regarde les mouettes jouer avec la mer

Sur une grève de béton que les flots colonisent

Déambulant ici comme dames altières

Elles picorent le lichen en guise de repas

 

Le retour d'une vague arrive à les surprendre

L'une se laisse emporter par les flots obstinés

Qui la ramènent enfin vers ce vert promontoire

Où elle reprend patte en redressant son bec

 

Tantôt l'une déploie ses ailes et sautille

Tandis qu'une autre s'enfuit en rasant les flots gris

Et pousse un cri strident comme puissant maléfice

Elle indiffère les autres qui poursuivent leur tâche

En ce drôle de ballet qui enchante mes yeux.

 

(Pour les croqueurs de mots)

samedi, 04 juillet 2015

Qui suis-je?

Je suis une femme genre  Renoir

Je suis démesurément marine
Je suis une plume d'un    écrivain
Je suis plusieurs à la       fois
Je suis sur un chemin de    quête
Je suis entre ombres et    lumières
Je suis cachée sous vos    yeux
Je suis généreuse   imagination
Je suis passionnée de   caractère
 
(Si on écrit chaque lettre ou signe ou espace dans un carreau et qu'on lise en verticale, tous les 26 caractères, mon nom se lit; ça marche très bien sur un cahier à petits carreaux par exemple. Mais avec un traitement de texte "à la con" ce n'est plus pareil, alors j'ai fait des espaces en plus et j'ai mis en gras chaque 26e caractère et je les ai souligné pour que vous puissiez le voir apparaître, c'est pas un traitement de texte qui va m'emm...)
 
(Pour Ecureuil bleu)