Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 06 novembre 2015

Dans le cartable du temps qui passe

 

DSCN8725.JPG

 

Dans le cartable du temps qui passe

 

Retrouver la rentrée des classes*

 

Mes deux premières meilleures amies

 

Le porte-plume et les copies

 

Les petits cahiers à carreaux

 

Et le début de tous mes mots

 

Peurs et angoisses par milliers

 

L’encre noire et les encriers

 

Ma blouse neuve et colorée

 

Les billes et les jeux effrénés

 

Naissance de ma timidité

 

La cour de récré ombragée

 

Et ma première maîtresse d’école 

 

Que j’admirai comme une folle.

 

 

DSCN8727.JPG

 

 

(* J'ai fait ma première rentrée des classes en CP, je n'ai pas fait de maternelle avant, c'était en septembre 1970 à l'école Grusse Dagneau à Saint-Gratien, l'année suivante j'entrai à l'école Jean Moulin une école toute neuve construite dans ma cité. Ma première école était ancienne et on nous faisait écrire au porte-plumes, plumes sergent major et encre noire à verser dans les encriers, pas de tâches sinon punition! En entrant dans ma nouvelle école je suis passée au porte-plumes à cartouches. En entrant à l'école, je me suis découverte timide et complexée, ce que je n'étais pas avant mes 6 ans, bien à l'abri dans mon cocon familial. Cela a été un grand choc pour moi.)

 

(Pour Ecureuil bleu)

Commentaires

un petit coucou du samedi ! le temps passe à tout à .....

Écrit par : khanel3 | samedi, 07 novembre 2015

l'école est tes souvenirs sont très joliment racontés
le dessin humoristique je l'ai dans mes dossiers aussi,tu imagines moi qui travaille dans un lycée je trouve que c'est tout à fait ça....LOL
belle soirée à toi
bisous
patricia

Écrit par : chemindetables | samedi, 07 novembre 2015

Oui lu chez Brigitte et bravo pour ta place sur le podium... ;-) Je comprends ton choc, je n'ai fait que ma troisième maternelle, maman mère au foyer ne concevait pas de me livrer à l'école... pas dans la mentalité... L'école un mot que je n'ai jamais trop aimé, juste parce qu'il le fallait... ;-)

Écrit par : jill bill | dimanche, 08 novembre 2015

trop rigolo les photos du ouest france !! mais je ne parviens pas à mettre mon commentaire dessous alors je le mets là...

Écrit par : caroludoma | dimanche, 08 novembre 2015

Des souvenirs d'un temps passé; j'ai connu l'encrier, les plumes Sergent-Major ... comme toi . C'est parfois difficile le passage de la maison à l'école surtout à 6 ans.
Et finalement, tu vas toujours à l'école !

Écrit par : fanfan | dimanche, 08 novembre 2015

J'ai beaucoup aimé ton poème. Je n'ai hélas pas de bons souvenirs d'école. Belle semaine

Écrit par : Martine85 | lundi, 09 novembre 2015

La première année d'école est souvent difficile, c'est la vie en société qui débute.

Écrit par : Solange | mardi, 10 novembre 2015

Notre histoire est au fond d'un cartable oublié!
Un très beau poème

http://marie-aupaysdesimagesetdesmots.blogspot.fr/2014/03/poememon-histoire-est-au-fond-dun.html

Écrit par : Marie Minoza | mardi, 10 novembre 2015

Coucou Enriqueta
C'est tout pareil que toi ! pas de maternelle : directement "balancée" au cœur d'une cour de récré sans plus de ménagement, en plein mois de Février..; suffocation devant tous ces enfants... puis dans la classe de CP jusqu'à la fin de l'année en garderie : présence silencieuse qui s'ennuyait bcp avec pour seule occupation dessins sur dessins... en apprenant seule les mots au tableau... Le CP ne débutera que l'année d'après !
Timidité, complexes terribles, peur et incompréhension totale de ce monde bizarre bruyant, brutale et moqueur... aux jeux inconnus !
Quel mauvais souvenir !
Beaucoup aimé ton récit ! Bravo !
Bisous

Écrit par : luciole 83 | mardi, 10 novembre 2015

Bonjour
Beau couple Estelle et Samson
Hum l'école n'est plus ce qu'elle était
Bonne journée
Frieda

Écrit par : Frieda | mercredi, 11 novembre 2015

Troisième d'une famille de 5 enfants, j'ai suivi les 2 premiers. J'ai fait 2 années de maternelle, je me plaisais bien à l'école. Je crois que je n'ai jamais pleuré car je me sentais bien.

Écrit par : elisabeth | mercredi, 11 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.