Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 septembre 2015

Clarisse

Dans une de mes classes il y a une petite Clarisse qui me regarde avec de grands yeux admiratifs

C'est la deuxième année qu'elle est mon élève

Je ne sais pas pourquoi elle m'aime autant

Avant j'étais une jeune prof proche de ses élèves qui pouvait déclencher des passions

Mais quand les élèves s'en vont c'est difficile de les laisser partir

Et puis il y a eu Jennifer, morte à 15 ans

Alors j'ai pris de la distance avec mes élèves pour me protéger

Et puis l'école n'a pas été un long fleuve tranquille pour ma fille

Maintenant ma fille est sortie du système et plus épanouie

Et moi je recommence à parler davantage à mes élèves

Des filles et des garçons viennent me parler de choses et d'autres à la fin des cours

La vieille prof que je suis déclenche encore des passions

Dans une de mes classes il y a une petite Clarisse qui me regarde avec des grands yeux admiratifs...

 

(Pour Jill Bill)

Commentaires

Bonjour "élève" Enriqueta... j'ai eu moi aussi une admiration pour deux, trois profs, des coups de coeur comme on dit pour leur personnalité attachante... et vice versa pour les profs ! Une page dans la vie d'un élève qu'on oublie jamais... Clarisse sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

Écrit par : jill bill | mercredi, 30 septembre 2015

Bonjour Enriqueta, une vraie Clarisse, une histoire vécue ! Que les yeux admiratifs de la petite Clarisse te portent en avant pour capter l'attention -sinon l'admiration, mais pourquoi pas ?- de tous les enfants et adolescents ! Gros bisous.

Écrit par : Lenaïg | mercredi, 30 septembre 2015

Très émouvant... j'avais eu moi aussi, pour une gentille maîtresse aux yeux bruns...

Écrit par : Gine | mercredi, 30 septembre 2015

Que ça doit faire plaisir de lire l'admiration dans les yeux de ses élèves... une Clarisse au regard clair

Écrit par : Josette | mercredi, 30 septembre 2015

L'éducation à coeur ouvert....un beau programme!
Très réjouissant!

Écrit par : claire fo | mercredi, 30 septembre 2015

J'ai vouée une grande admiration pour ma première maîtresse
lors de son départ de cette terre, j'ai eu du chagrin
Cette femme exceptionnelle qui ne m'a jamais fait sentir que j'étais la fille d'immigrés à l'époque car je suis sur le chemin d'âge mûr comme on dit mais ce n'est plus la même vie qu'avant hélas

Écrit par : Rose63 | mercredi, 30 septembre 2015

C'est une belle récompense pour tout le travail donné.

Écrit par : Solange | mercredi, 30 septembre 2015

Pour un prof. chaque étudiant tient une place dans sa mémoire. Une mémoire vive à la mesure des jeunes qui souffle sans essouffler la passion de l'humain en lui. Bon mercredi, amicalement.

Écrit par : Marie Louve | mercredi, 30 septembre 2015

j'ai eu une admiration pour l'une de mes profs de français :-) les autres ...des souvenirs mais sans plus :-) mais à mon age c'est normal !

Écrit par : Eglantine | mercredi, 30 septembre 2015

une tranche de vie racontée avec sobriété et émotion qui est bien émouvante.
belle fin de soirée

Écrit par : Jeanne Fadosi | mercredi, 30 septembre 2015

C'est si bien raconté, que tout cela Enriqueta ! Bonne soirée ! Amitiés♥

Écrit par : colettedc | mercredi, 30 septembre 2015

Merci pour ce partage très émouvant . J'ai le souvenir de plusieurs professeurs qui savaient déclencher les mêmes réactions .
Bonne soirée
Bisous

Écrit par : jazzy57 | mercredi, 30 septembre 2015

Ce sont des élèves comme cette petite Clarisse, qui redonnent la foi en son métier dans les moments difficiles .Tu dois être une prof qui aime son métier et les enfants le sentent

Écrit par : fanfan | mercredi, 30 septembre 2015

J'aime bien ton texte. C'est un très beau métier que tu as difficile, il faut savoir prendre du recul tu as raison. j'avais un métier de relations avec des adultes en difficulté car demandeurs d'emploi. Au début je ne prenais pas assez de recul et cela me minait. J'ai appris à le faire tout en étant en empathie. Belle journée

Écrit par : Martine85 | jeudi, 01 octobre 2015

Enriqueta, histoire réelle je présume? si tu suscite l'admiration d'une élève c'est que ce que tu lui apporte et immense........donc un bon prof. Bisesssssss

Écrit par : Renee | jeudi, 01 octobre 2015

Très bien raconté, ton histoire me rappelle des souvenirs d'élèves un peu comme Clarisse

Écrit par : Marie Minoza | samedi, 03 octobre 2015

De belles rencontres avec les élèves dans la vie des enseignants
Bisous et bon week-end
Frieda

Écrit par : Frieda | samedi, 03 octobre 2015

soignes toi bien

Écrit par : trousse cadette | dimanche, 04 octobre 2015

soignes toi bien

Écrit par : trousse cadette | dimanche, 04 octobre 2015

C'est très touchant ce poème. C'est sûr que l'on fait autant de belles rencontres, des rencontres moyennes et quelques mauvaises rencontres. Repose-toi bien, le changement de saison fait aussi qu'on se sent fatigué. Ne t'inquiète pas pour les blogs. Bon dimanche.

Écrit par : elisabeth | dimanche, 04 octobre 2015

Coucou du lundi Enriqueta
Une Clarisse attendrissante.

Merci pour tous ton passage sur mon blog.
Bon rétablissement. Et zut pour ton appareil-photos perdu !

Bisous

Béa kimcat

Écrit par : Kimcat | lundi, 12 octobre 2015

J'ai eu de l'admiration pour certains profsn, mais j'étais très timide et ne le montrait pas.

Écrit par : écureuil bleu | mercredi, 14 octobre 2015

J'ai eu de l'admiration pour certains profsn, mais j'étais très timide et ne le montrait pas.

Écrit par : écureuil bleu | mercredi, 14 octobre 2015

Les commentaires sont fermés.