Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 14 novembre 2015

"Je ne veux pas avoir peur"

Ma fille qui a 22 ans va souvent à Paris pour ses études d'art dramatique ou pour ses loisirs mais heureusement hier soir elle était dans notre ville de banlieue sud. Voici ce qu'elle a écrit sur Facebook :

 

" J'avais peur hier, hier j'avais peur de louper la Séance de 21h pour voir "Spectre" avec mes meilleurs amis, puis je suis arrivée à l'heure, j'ai rigolé, boudé, rigolé, encore et encore, et passé un super moment, puis un sms étrange reçu "40 morts", "mais non ?!" me dis-je, on n'y croit pas, on sort de la salle, on rallume tous nos portables, des dizaines et des dizaines de sms, d'appels, le cauchemar, la peur.
C'est l'hécatombe.
Je reste collée jusqu'à 3h devant ma télé en me disant "peut-être que demain je me réveillerai et que ce ne sera qu'un cauchemar ?".
Je me réveille tôt ce matin, j'ai rêvée que j'étais un otage, des enfants mouraient devant moi, c'était bientôt mon tour, j'essayais de fuir, j'ai fuis en me réveillant.
Je me connecte et au lieu de statuts drôles, je tombe sur des dizaines et des dizaines de messages de peur.
Mais je ne veux pas avoir peur, ni fuir, ni pleurer au lieu de rire. Je les emmerde. Je vais voir mes amis aujourd'hui, marcher lentement dans les rues, rire mais rire et si je n'y arrive pas, car le chagrin l'emportera, les autres jours et cela jusqu'à la fin, je rirais, toujours aussi fort, toujours aussi bruyamment et en le partageant le plus possible.

J'espère que le monde changera, et que tout s’arrangera. Et ce que j’espère plus que tout, c’est que vous me comprendrez quand je vous dit que même si je ne vous connaîs pas, même si je n’ai jamais eu l’occasion de vous rencontrer, de rire avec vous, de pleurer avec vous ou de vous embrasser, je vous aime. De tout mon cœur. Je vous aime."

07:42 Publié dans Vous dire | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

ta fille a écrit un très beau texte? Ne pas avoir peur est une injonction paradoxale mais c'est vrai il ne faut pas céder à cette peur bien naturelle mais qui ne doit pas tétaniser mais au contraire étayer la vie qui continue

Écrit par : Jeanne Fadosi | samedi, 14 novembre 2015

le texte de sa fille m'a fait pleuré mais je suis de son avis à 100% ! on continuera à rire même si c'est dur ! bisous

Écrit par : khanel3 | dimanche, 15 novembre 2015

Aujourd'hui, dans la nuit du monde et dans l'espérance,
J’affirme ma foi dans l'avenir de l'humanité.

Je refuse de croire que les circonstances actuelles
Rendent les hommes incapables de faire une terre meilleure.

Je refuse de partager l'avis de ceux qui prétendent l'homme à ce point captif de la nuit
Que l'aurore de la paix et de la fraternité ne pourra jamais devenir une réalité.

Je crois que la vérité et l'amour, sans conditions,
Auront le dernier mot effectivement.

La vie, même vaincue provisoirement,
Demeure toujours plus forte que la mort.

Je crois fermement qu'il reste l'espoir d'un matin radieux,
Je crois que la bonté pacifique deviendra un jour la loi.

Chaque homme pourra s'asseoir sous son figuier, dans sa vigne,
et plus personne n'aura plus de raison d'avoir peur.

Martin Luther King

Écrit par : Marie Minoza | dimanche, 15 novembre 2015

Elle a raison ta fille rire............pour espérer et continuer mais nous sont responsable ces gens puissants pour leur intérêts des tragédies qu'eux ont vécu ces gens avant de nous hair en bloc. Je pense. J'espère me tromper car si j'ai raison, ça ne fais que commencer.

Écrit par : Renee | dimanche, 15 novembre 2015

Oui profiter de la vie au maximum, continuer à vivre, à s'amuser, rire, s'émerveiller de chaque chose. On est si peu de chose, alors profitons en. Un beau texte émouvant de ta fille

Écrit par : Martine85 | lundi, 16 novembre 2015

c'est très beau ce qu'a écrit ta fille et elle a raison. Il ne faut pas leur montrer qu'on peut avoir peur; ils seraient trop contents.la vie doit continuer , c'est le plus bel hommage pour les victimes.

Écrit par : fanfan | mardi, 17 novembre 2015

Après Charlie Hebdo et ses dessinateurs trop ceci cela, les quidams de la rue attablés ou en concert... Paris à nouveau se relèvera même avec ses cicatrices marquant pour longtemps son siècle côté crimes contre des civils comme toi et moi... Ta fille a eu peur, quoi de plus naturel dans pareil cauchemar....

Écrit par : jill bill | mardi, 17 novembre 2015

C'est très touchant!

Écrit par : Solange | mercredi, 18 novembre 2015

Splendide message d'amour et de courage que lance ta fille !!!

Je viens également de rendre un hommage, sur ma page, en forme de message d'espoir .........

Châle-heureux bisou et ressource-toi bien : sabine.

Écrit par : sabine la pèlerine | dimanche, 22 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.