Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 septembre 2016

Défi n° 169

bernardmages1-300x225.jpg

Ainsi font, font, font les petites formes humaines

Ainsi font, font, font trois p'tits tours et puis s'en vont

L'espoir à vos côtés

Vivez, vivez les formes humaines

L'espoir à vos côtés

Formes humaines, recommencez

Par les soucis courbés

Avancez, avancez les formes humaines

Par les soucis courbés

Formes humaines, recommencez

Puis le front ridé

Vieillissez, vieillissez les formes humaines

Puis le front ridé

Formes humaines, recommencez

Ainsi font, font, font les petites formes humaines

Ainsi font, font, font trois p'tits tours et puis s'en vont

Elles se reposeront

Les petites formes humaines

Elles se reposeront

Quand leurs enfants les pleureront.

 

Croqueurs.jpg

(Pour les Croqueurs)

Commentaires

Entre font et sont les grands esprits se rencontrent... clin d'oeil de jill, bien vu ce texte sur la sculpture une !

Écrit par : jill bill | lundi, 12 septembre 2016

Dis donc, un peu tout léger ce texte.......... Bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | lundi, 12 septembre 2016

Bravo Enriqueta ! Tout à fait réaliste ! C'est le cycle de la vie, en sorte ! Bonne fin de ce jour et belle semaine tout entière ! Amitiés♥

Écrit par : colettedc | lundi, 12 septembre 2016

éternel recommencement...enfin, peut être....

Écrit par : mamazerty | lundi, 12 septembre 2016

une belle reprise Enriquetta j'aime le ton aigre doux de ton défi

Écrit par : Josette | lundi, 12 septembre 2016

Nous avançons vers notre destinée poussés malgré nous par le temps qui passe et nous entraîne.
Enriqueta vous avez bien traduit la ronde du tourbillon de la vie...

Écrit par : Marie de Cabardouche | lundi, 12 septembre 2016

Eh oui 3 p'tits tours et puis s'en vont. c'est le cycle même de l'existence! Bien vu! Difficile de trouver les parutions chez les croqueurs! J'ai eu beau chercher! Je ne dois pas être encore au point lol! du mal à m'y retrouver depuis la reprise! Bonne soirée. Chloé

Écrit par : chloé | mardi, 13 septembre 2016

Une comptine qui se fredonne facilement et qui nous emmène jusqu'au bout de la vie....

Écrit par : ABC | mardi, 13 septembre 2016

en mode léger sur font font font de comptine intemporelle, la terrible loi de la vie. Superbe !

Écrit par : Jeanne Fadosi | mardi, 13 septembre 2016

Comme la comptine, on pousse,on essaie d'agir et on disparaît en laissant la place et un peu d'espoir aux remplaçants ...et ça continue ...

Écrit par : fanfan | mardi, 13 septembre 2016

J'aime beaucoup ta comptine revisitée, elle s'adapte très bien à l'oeuvre de l'artiste.
Au temps de Kadhafi j'avais moi même revisité cette chansonnette ce qui avait donné ceci :

Ainsi font, font, font,
Les petites marionnettes,
Ainsi font, font, font,
Sèment la haine et puis s'en vont.

De l'autre côté,
Passez, passez, marionnettes,
De l'autre côté,
Marionnettes, passez sans vous retourner

La tête penchée,
Baissez baissez marionnettes,
La tête penchée,
Marionnettes, vos yeux il faut baisser

Puis les yeux baissés
Tournez, tournez, marionnettes,
Puis les yeux baissés
Marionnettes, partez sans vous retourner

Ainsi s'en vont
Les petites marionnettes,
Ainsi s'en vont
Depuis le temps que nous en rêvions

Et nous danserons,
Comme des marionnettes
Et nous danserons,
Quant les vilaines partiront.
-dimdamdom-

Merci pour ton partage.
J'espère que tu vas bien et que tu profites bien de ta maison du Touquet.
Mon cher ex y était cet été avec sa dulcinée lol!!!
Bisous.
Domi.

Écrit par : dimdamdom59 | mardi, 13 septembre 2016

j'aime beaucoup le ton et le fond ... merci beaucoup. Ainsi allons nous du bruit de notre naissance à l'envol final. Bises

Écrit par : durgalola | mercredi, 14 septembre 2016

C'est une bien jolie ritournelle de la vie que tu nous offres là ! J'aime toujours autant te lire ! Bises

Écrit par : toumoi | vendredi, 16 septembre 2016

J'aime bcp ! Cycles de la vie joliment bien exprimés !
Bravo Enriqueta et bisous

Écrit par : luciole 83 | jeudi, 22 septembre 2016

Les commentaires sont fermés.