Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 20 février 2007

Lea Amis de la terre

Vous n’avez pas oublié la dernière campagne des amis de la Terre?

medium_Fevrier2.jpg

www.amisdelaterre.org

Ce jour là, 3 millions de Français ont répondu à leur appel…

Qui sont les Amis de la Terre?

Une association de protection de l’Homme et de son environnement, démocratique et solidaire
Les Amis de la Terre France
2B rue Jules Ferry
93 100 Montreuil
Tél : 01 48 51 32 22 - Fax : 01 48 51 95 12
Contact (france@amisdelaterre.org)

Ils œuvrent pour des sociétés durables au Nord comme au Sud dans lesquelles :
Les besoins fondamentaux des générations présentes soient satisfaits sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs
L’accès et le partage des ressources naturelles soient équitables ; le droit de chacun à vivre dans un environnement sain et le devoir de le préserver soient respectés, ainsi que la vie sous toutes ses formes.

Leurs VALEURS FONDATRICES définies au niveau international sont :

Diversité écologique et culturelle

Souveraineté des peuples et droits humains

Equité, justice environnementale, sociale, économique et égalité entre femmes et hommes

Irréductibilité de la nature à une ressource économique et lien indissociable entre la nature et l’Homme

Démocratie participative et autres modes participatifs de prise de décision

Solidarité, responsabilité et dignité humaine

Leur but :

Ils veulent un monde pacifique et durable fondé sur des sociétés vivant en harmonie avec la nature. Ils oeuvrent pour bâtir une société de personnes interdépendantes, vivant dans la dignité, la satisfaction des besoins et l’accomplissement de soi, au sein de laquelle équité et droits des personnes et des peuples sont réellement respectés.

Cette société ne peut être que bâtie sur la souveraineté des peuples et la participation des personnes. Elle est fondée sur la justice sociale, économique, environnementale et l’égalité entre femmes et hommes. Elle sera affranchie de toute forme de domination et d’exploitation comme le néo-libéralisme, la mondialisation organisée par les multinationales, le néo-colonialisme et la militarisation des sociétés.

Objectifs

Les Amis de la Terre International est un réseau écologiste mondial, organisé de bas en haut, autour de ses antennes locales, qui mène des campagnes pour aller vers un monde écologiquement soutenable, juste et vivant en paix. Ils forment une fédération dynamique, vivante, crédible et efficace, moteur de la transformation sociale, et cherchant à garantir des sociétés soutenables, justes et équitables.

L’avenir de nos enfants sera meilleur grâce à nos actions.

Leur mission

1. Garantir collectivement la justice environnementale et sociale, la dignité humaine, le respect des droits humains et des droits des peuples pour aboutir à des sociétés soutenables.

2. Arrêter et puis inverser la dégradation de l’environnement et l’épuisement des ressources naturelles, nourrir la diversité écologique et culturelle de la planète et garantir des moyens d’existence soutenables.

3. Faire reconnaître et appliquer les droits des peuples autochtones, des communautés locales, des femmes, en tant que groupes et que personnes, et assurer la participation des citoyens aux prises de décision.

4. Impulser des transformations vers la soutenabilité écologique et l’équité entre les sociétés, comme en leur sein, par des approches et des solutions créatives.

5. Nous engager dans des campagnes enthousiastes et dynamiques, amener la population à la prise de conscience, mobiliser largement et construire des alliances avec des mouvements variés reliant les luttes locales, répondant aux soucis de la base de la société et aux luttes nationales et planétaires.

6. S’inspirer les uns des autres, utiliser, renforcer et compléter nos compétences respectives, vivre le changement dont nous sommes porteurs et oeuvrer ensemble dans la solidarité.

Voici leur dernière campagne :medium_mais.jpg

19 février 2007,
« L’IMPOSSIBLE COEXISTENCE DANS LE CADRE DES PAYSAGES AGRICOLES FRANÇAIS APPELLE UN MORATOIRE SUR LES CULTURES DE MAIS GM AVANT LES SEMIS DU PRINTEMPS 2007 »

Venez nombreux

les 26 et 27 février 2007 à Orléans

Soutenir la désobéissance civile des 32 faucheurs volontaires de Villereau lors de leur procès et participer aux Etats Généraux sur le moratoire Au Centre de Conférences

Organisés par :

Agir Pour l’Environnement -les Amis de la Terre -ATTAC

le Collectif des Faucheurs Volontaires – le Collectif 45 sans OGM le Comité de Soutien 63 – le Comité de Soutien aux faucheurs de Pithiviers la Confédération Paysanne Fédération Nationale d’Agriculture Biologique -Greenpeace

Nature et Progrès – Semences Paysannes – Vigilance OGM 36.

Des Bons de Soutien de 5 euros , indispensables à l’organisation matérielle sont disponibles au secrétariat des Amis de la Terre et dans les groupes locaux. Participez et faites-vous relais de cet Appel.

Soutenir la désobéissance civile :
accompagnement des prévenus au tribunal

stands d’information au centre de conférences

Les faits : Le 14 août 2006, 32 Faucheurs Volontaires ont neutralisé une parcelle d’essai de maïs GM de Monsanto. Ils ont revendiqué collectivement et nominativement cette action et comparaîtront au Tribunal Correctionnel. 16 d’entre eux sont également poursuivis pour refus de prise d’empreinte génétique.

Participer aux Etats Généraux sur le moratoire Au Centre de Conférences

UN MORATOIRE POUR UN PRINTEMPS SANS OGM

Malgré le peu d’intérêt manifesté par les paysans pour les cultures commerciales GM en France et en Europe en dehors d’une minorité d’entre eux en Espagne, les sociétés semencières et quelques transgéniculteurs irresponsables comptent sur l’opacité sur le terrain et le flou juridique actuel pour faire de 2007 une année clé pour les cultures commerciales OGM.

Parce que les candidats à la production d’OGM souhaitent profiter de l’absence d’une véritable loi protectrice pour s’exonérer de leurs responsabilités face aux contaminations qu’ils souhaitent provoquer délibérément dans les champs et les récoltes des autres agriculteurs en abusant de leur droit de propriété,
Parce que l’absence d’un moratoire français interdisant les cultures de maïs OGM avant les semis du printemps 2007 rendrait les gouvernants actuels complices de ce coup de force du fait accompli,
Parce que plusieurs décisions européennes favorables en 2005 et 2006 aux mesures de moratoire prises par un certain nombre de pays membres et particulièrement celle concernant l’Autriche le 18 décembre dernier(votée par la France), montrent que ce moratoire est possible,
Parce que 2007 sera l’année de la réévaluation nécessaire au renouvellement des premières autorisations de dix ans accordées en 1998 au maïs Mon 810 (seul cultivé en Europe) et que de nouvelles données scientifiques connues sont suffisantes pour refuser ce renouvellement,
Parce que de nombreux éléments issus d’études scientifiques récemment produites au séminaire OGM INRA-ANR en décembre à Paris démontrent l’impossibilité de faire coexister les cultures OGM et non-OGM,
Parce que la désinformation permanente des pro OGM sur l’augmentation des surfaces de cultures OGM, qui ne représentent que 7 % des terres arables, ne justifie pas que l’Europe abandonne la dernière chance qu’elle possède de pouvoir répondre à la demande de la majorité des consommateurs pour des produits non OGM, Nous disons :

« L’IMPOSSIBLE COEXISTENCE DANS LE CADRE DES PAYSAGES AGRICOLES FRANÇAIS APPELLE UN MORATOIRE SUR LES CULTURES DE MAIS GM AVANT LES SEMIS DU PRINTEMPS 2007 »

C’est pourquoi vous êtes invités à venir participer

Aux premières rencontres

DES ETATS GENERAUX DU MORATOIRE lieu d’échanges et de réflexion les 26 et 27 février 2007 au Centre de Conférences à Orléans afin :

d’interpeller le Gouvernement
de lancer dans le débat électoral un appel solennel à la sauvegarde des systèmes agraires

durables existants et de la biodiversité cultivée.

ETATS GENERAUX DU MORATOIRE

LUNDI 26 FEVRIER

1 -Plénière : les arguments du moratoire 10 h à 12h30

1 -L’impossible coexistence et la demande des consommateurs :

Une filière sans OGM : la seule filière d’avenir

2 -La mise en oeuvre immédiate du moratoire est possible : ses appuis juridiques

Atelier 1 : santé et environnement : l’absence de réelle évaluation dans les procédures d’autorisation Atelier 2 : coexistence ou protection des systèmes agraires régionaux, des semences et des ressources génétiques. Atelier 3 : consommation, une Europe sans OGM pour un marché sans OGM.

MARDI 27 FEVRIER

3 –Plénière : comment gagner le moratoire ? 10h à 12h

Offre et demande d’hébergement les 25 et 26 février :

Odile : 06 78 33 89 84

hebergement.procesorleans@laposte.net

Renseignements : Comité de soutien aux faucheurs d’OGM de Pithiviers c/o Les Naturalistes Orléanais 64 route d’Olivet 45100 Orléans

soutienfaucheurs.pithiviers@laposte.net

 

19:00 Publié dans Ethique | Lien permanent | Commentaires (0)