Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 mai 2010

Mon coeur ...

Nouveau jeu (05/04) sans limite de temps et ouvert à tous.

Publiez votre participation sur votre blog et prévenez-moi en commentaire.

Ecrivez un poème ou une prose, ou faites un visuel sur le thème de LA RUPTURE.

* en vous inspirant (ou pas) de la chanson de Gérald De Palmas "Mon coeur ne bat plus".

* en glissant si possible les expressions suivantes : "Mon coeur ne bat plus pour toi" , "Je ne suis qu'un homme".

 


Gérald De Palmas : Mon coeur ne bat plus (2010)
envoyé par tartenpion333. - Regardez d'autres vidéos de musique.

7 participations à lire et à relire :

La rupture de Coockers...et celle de Mélodie...La rupture de Jill Bill...et celle de Laura...Ma rupture...et celle de Reinette...La rupture d'Arlette...

mercredi, 05 mai 2010

2e chance

Ancien jeu (30/05). Sans limite de temps.

Ecrire un poème ou une prose commençant ou finissant par "On n'est riche que de ses amis"

comme dans la chanson de Calogero.

Vous pouvez changer le sujet (je, tu ...) et écrire amies à la place d'amis.


Vous pouvez aussi créer un visuel sur ce thème.


19 participations à lire et à relire :

La participation de Reinette...et celle de Nicole...Riche de Scooby...et de Sarah Frane...Riche de Sam...et d'Edensland...Riche de Déborah...et d'Arlette Philbois...Riche de Sylvia (en commentaire)...et de Pilouchi...Riche de Rayon de soleil...et d'ABC...Riche de Sylvia...
et de Fransua... Riche de Laure H.... et celui de Laura (en commentaire)...Ma participation est ICI...
Riche de Ninon...et d'Aubert 59...Riche de Jakline...

On n'est riche que de ses amis

Les miens se nomment Didier, lecture et poésie

Loin de toutes les apparences de l’hypocrisie.

Avec mes amis, je nage dans l’extase et la fantaisie ;

Celle de Nerval, Baudelaire et leurs poèmes choisis.

Nous oscillons ensemble entre béatitude et frénésie.

Sur leurs prouesses de talent et d’amour, je m’extasie.

Ce sont mes amis et c’est d’eux que j’enrichis ma vie.

Laura

 

Après avoir lu ou relu les 19 anciennes versions vous pourrez écrire la votre. Ceux qui ont participé la première fois peuvent bien sûr écrire une nouvelle version.

 

Riche de Jill Bill...et de Coockers...

lundi, 12 mai 2008

La lettre noire

Pauline,

Le monde ne s'arrêtera pas de tourner parce que tu n'as plus envie de continuer sur le chemin de la vie avec moi... Qui a fait tous les efforts ? J'ai fait ma part du marché et je ne me suis plaint à personne...Les heures passées à faire du bricolage chez toi, idem...Oui, je suis venue te chercher, je t’ai choisie pour un projet de vie commune qui me tenait à cœur. Je voulais réaliser tous mes rêves. Tu peux partir, qui t'en empêche, qu'as-tu à me prouver ?
Tu parles de flatter mon égo de macho,  mais tu te trompes de cible, ma belle. Mon égo n'est pas au même endroit que le tien, et surtout pas pour nourrir le tien Pauline, puisqu'il faut bien que les choses soient dites. Garde tes plaintes à répétition pour noyer la liberté des autres, garde tes passions tape à l'œil et tes larmes qui coulent dès que l'on se permet de dire ce que l'on pense...
Pauline tu t'es servi de ton blog  pour me diffamer tout en révélant notre vie privée et c'est moi le méchant, celui qui te fait fuir... Tu te sens attaquée, tu te défends et moi je dois cautionner, tu vas même jusqu'à menacer de porter plainte pour une simple critique... Oui je t’efface de ma vie, non pas pour protéger mon égo mais pour me protéger de tes magouilles avec seulement l'envie de te remettre à ta place. J'ai aussi effacé tous nos souvenirs.
Mais ça n'a pas servi, ce matin tu remets ça... Il faut faire le bilan, on reparle du passé alors que  les problèmes étaient réglés... Encore des sous-entendus... Bien sûr tu es la victime, tu n'es là que comme une « mère Térésa »... Alors voila, j'ai vidé mon sac... Fait ce que tu veux, pense ce que tu veux de moi, mais désormais tu sais aussi ce que je pense.
Si tu veux recommencer tes menaces de porter plainte, Pauline, fais le, je viens d'apporter plein d'eau à ton moulin, mais dépêche-toi, j'ai un cancer généralisé et moins de trois mois à vivre...
Ne me réponds pas, je n'ouvrirai plus tes mails, oublie mon téléphone, oublie moi, je n'ai pas envie de perdre du temps avec toi.

 


Isidore

Isidore,

Je me rends compte en lisant ton mail à quel point tu m’as aimé. Je me rends compte aussi à quel point j’ai du te décevoir et te faire souffrir. Je le regrette mais n’attends pas de moi que je m’excuse pour avoir été moi-même.

Oui, tu es venu me chercher alors que je ne demandais rien et oui, j’ai fait beaucoup d’efforts pour m’intégrer à ta vie. Je ne dis pas que tu n’as pas également fait quelques efforts, mais toi, tu n’as jamais essayé d’intégrer mon monde. Tu t’es moqué de mes passions et de mes luttes, allant même jusqu’à me surnommer Don Quichotte. Tu as méprisé ma sensibilité.

Je ne t’ai pas invité à venir planer comme un vampire sur mon blog, comme si tu y étais chez toi. Je ne t’ai pas invité à venir y déposer tous les jours des commentaires longs et glauques. Peu à peu tu y es devenu omniprésent et tu as commencé à rendre visite à tous mes contacts et à leur laisser des commentaires bizaroïdes et agressifs, surtout quand il s’agissait du blog d’un homme. Tu as envahis mon univers et tu a voulu régenter ce que j’écrivais, niant ma liberté et mon travail de créatrice.

Je ne veux pas effacer nos souvenirs : les bons me serviront à me réchauffer le cœur pendant mon hiver, les mauvais me feront savourer ma liberté retrouvée. Je pense de toi que tu dois beaucoup souffrir pour écrire de telles méchancetés. Ton dernier commentaire sur mon blog m’a fait pleurer pendant une heure aussi j’ai abandonné cette idée de rester amie avec toi. Je ne cèderai pas à ton chantage affectif et à ton mensonge concernant ta santé. Dans trois mois tu seras toujours vivant mais moi je ne serai pas là pour le voir car l’homme que j’aimais n’existe plus que dans mon souvenir.

Je te souhaite malgré tout un beau chemin de vie sur lequel tu trouveras j’espère l’amour que chacun mérite. J’espère que cette femme là saura toucher ton cœur au point de te transformer et de te faire abandonner cette haine et cette violence que tu as reçu en héritage. Ne compte plus sur moi pour te faire la guerre, laisse-moi tranquille pour que je puisse garder une belle image de ces années passées à tes côtés.

Pauline

dimanche, 11 mai 2008

La lettre noire

753962797.JPG

Un nouveau jeu d'écriture vous est proposé sur le blog des équipières. Il s'agit d'écrire deux lettres : une lettre de haine ou de mépris, une lettre noire et agressive, sombre et violente, désespérée aussi puis la réponse. Comment répondra l'autre? Par la haine aussi? Par le mépris, la violence? Ou bien  par l'humour? Ou encore par l'amour?

Un jeu qui risque fort de vous révéler beaucoup sur votre part d'ombre et votre part de lumière...

Un jeu pour ceux qui n'ont pas peur des émotions fortes! A vos plumes!

Merci de venir signaler votre participation ici : http://equipedechoc.over-blog.com

Et merci de répondre au sondage sur la haine que je vous propose dans ma colonne de droite.

09:47 Publié dans Jeu d'écriture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : jeu, écriture

mardi, 12 février 2008

Mystério

« On dit que dans le cyberespace il existe un blogue maudit, malheur à celui qui lit ce blogue, malheur à celui qui y dépose un commentaire, sa vie ne sera plus jamais la même, il sera à jamais prisonnier de la malédiction virtuelle… »

Après la légende du blogue hanté, le train de 16h16 et le mail mystérieux…

Le nouveau jeu Mystério vous attend sur le blogue des équipières ou vous pourez rejoindre les 20 participants déjà inscrits.

http://lequipedechoc.over-blog.com/article-16168598-6.htm...

dimanche, 13 janvier 2008

Le valeureux équipage

Ma participation au jeu de Bénédicte

Il fallut bien du courage

 

Aux membres de cet équipage

 

Pour surmonter le naufrage

 

Des écueils du grand âge

 

Tempête sur le Tage

 

Mousses et marins en rage

 

Un capitaine un peu mage

 

Et son perroquet en cage

 

Ils écrivaient page après page

 

Les récits pas toujours très sages

 

De ce valeureux équipage

 

Toujours libre et parfois volage…

 

vendredi, 11 janvier 2008

Il était une fois...

Il était une fois…

 

Aglaé était l’oie

 

Sidonie la cochonne

 

Il y avait aussi

 

Le canard Saturnin

 

La petite Fifi

 

Dressant ses grandes nattes

 

Et toute la panoplie

 

Des souvenirs d’enfance

 

Je me souviens ici

 

Des visites de nounours

 

Au lever de ma vie

 

Chronique années soixante

 

Quand la boîte à lumière

 

S’appelait télévision

 

Point de rouge, de couleur

 

Le noir et blanc seulement

 

Et puis notre imagination

 

Pour les mauvais jeudis

 

De pluie ou bien de glace

 

Qu’il est doux ce voyage

 

Que je fais grâce à vous

 

Ecrivant ce poème

 

Penchée sur mon bureau

 

Penchée sur mon enfance

 

Grâce à ces quelques mots…

 

Ma participation au jeu d'Ambroise.

samedi, 05 janvier 2008

Les voeux (suite)

Les vœux de Captainelili : Pour 2008, je te souhaite
Une année de fête
Amoureuse,
L'énergie délicieuse
De l'écriture (nos écritures ?) partagée
En toute amitié,
Etre tendre et vraie
Dans des rêves sans filets
Et des passions effrontées
Où vibrer en liberté,
Des verbes à toujours conjuguer :
Aimer, tracer, tisser, espérer !

Les vœux du baladin :

Sous ta plume liberté
Des mots pour espérer
Et garder sans trêve
L'espoir de tes rêves

Préserver l'énergie
Qui abreuve ta vie
Sans aucune illusion
Te promets la passion

Comme une amoureuse
Douce et voluptueuse
Ton chemin est d'aimer
D'amour et d'amitié

Dans des phrases tendres
A ne pas s'y méprendre
Dire ce qui est vrai
Sans le moindre regret

De la lumière pure
naît ton écriture
Sur le parchemin

Les voeux de Pandora :

Enriqueta, je ne te connais pas,
Je ne sais donc presque rien de toi,
Tes passions, tes rêves, l’énergie qui te fait vibrer
J’espère donc que mes vœux sonneront vrais
Quand je te souhaiterai une année tendre et amoureuse riche d’écriture
Et que je prendrai la liberté de croire à notre virtuelle amitié dans le futur
Bonne année 2008

Les voeux d'ABC

Qu'une vraie amitié en écriture te permette d'espérer : rêve, passion et liberté partagés en une tendre énergie amoureuse au fil des mots offerts comme destination de voyage !

Les voeux de Polly : 

Qu'aux joies amoureuses se lie l'amitié sincère. Que ta passion tendre et vraie engendre énergie et liberté pour l'écriture et je veux espérer pour toi l'accomplissement de tes rêves.

Les voeux de Ap :

Que 2008 t’apporte tous les vrais plaisirs de l’amitié, ainsi que tout le bonheur que tu mérites dans ta relation amoureuse. Que les tendres moments qui t’attendent te rappellent toujours qu’il ne fait pas arrêter d’esperer. Que cette nouvelle année soit remplie de passion et d’énergie qui nourriront, ton cœur mais aussi cette écriture engagée que tu aimes partager avec nous.


Le jeu est expliqué ici :

http://c-estenecrivantqu-ondevient.hautetfort.com/archive...

vendredi, 04 janvier 2008

Les voeux

Vos mots me vont droit au coeur et votre talent m'éverveille...Merci! 

Les vœux de Laura :

Amitié amoureuse
Amoureuse amitié
Amitié et sensualité
Sensualité et tendresse

Des sensations qui stimulent
L’écriture, donnent de l’énergie
Des raisons d’espérer ; la vie
Amoureuse en liberté aimante

Rêve idéal de passion
Réalisé en passion de rêve
Vrai amour tendre
Teinté de fusion

Les vœux d’Ambroise :

 De l'amitié jusqu'au bout des doigts, de l'inspiration jusqu'au bout de la plume. Une écriture originale, dense qui respire la liberté, de la passion tendre et profonde, de l'espoir et de l'amour vrai et sincère.

 

Les vœux de Vie Secrète ;
 De nombreuses amitiés que ce monde de blog,
de longues pages d'écriture toujours aussi vraie, tendre et pleine d'énergie et de sincérité,
de retomber amoureuse et de vivre une vraie passion qui t'ouvre les portes de la liberté...

Les vœux de Cinderela :
Toi, l'amoureuse de l'écriture, éprise de liberté vraie et d'amitié tendre, j'espère que 2008 t'apportera l'énergie de tes passions et des rêves légers et colorés...


Les voeux de teberli : Avec amitié, j'espère pour toi une année amoureuse pleine de passion, d'énergie et de liberté...
Non, ce ne sera pas un rêve...
Ton histoire sera tendre et gaie, comme ton écriture ......
 Les vœux de kimelia :
 E n un monde vrai continue d'espérer
N 'épuise pas ton énergie en rancœur
R etrouve la plénitude d'une passion sans frein
I nitie-toi, initie-nous encore et toujours
Q ue ton écriture nous ouvre
U n monde de rêve, d'amité
E t de liberté
T endre et douce te soit 2008
A moureuse de la vie, amoureuse de l'amour
Les voeux d'Elisabeth :Je te souhaite une année de rêve, puisque tu es à nouveau amoureuse. Que ta passion pour l'écriture reste intacte et te permettre de trouver encore et toujours l'amitié. Que cette nouvelle année soit tendre et que tu gardes l'énergie pour créer d'autres beaux articles ou notes sur ton blog. Sur ton blog, souffle un vent de liberté et je continue à espérer qu'à l'avenir il en soit de même.

(mise en page bizaroïde made in "Haut et Fort")

Le jeu est expliqué ici :

http://c-estenecrivantqu-ondevient.hautetfort.com/archive...

jeudi, 03 janvier 2008

Le jeu de Captainelili...

La règle du jeu est sur le blog des équipières :

 

http://lequipedechoc.over-blog.com/article-15189035-6.htm...

 

 

Je vous propose une liste de 10 mots :

 

 

Amitié, amoureuse, écriture, énergie, espérer, liberté, passion, rêve, tendre, vrai.

 

 

Je vous propose d’écrire quelques phrases de voeux pour moi en commentaire (ou sur votre blogue selon vos préférences) en utilisant au minimum 5 mots de ma liste. Ca peut être de la poésie, ça peut être de la prose, ça peut être émouvant ou humoristique, tout dépend des compétences de chacun !

 

 

Si vous faite le jeu sur votre blogue, je m’engage à vous rendre la politesse.

 

 

. Ne vous inquiétez pas pour les délais vous avez tout le mois de  Janvier pour participer.