Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 octobre 2012

Clotilde

Clotilde était une reine

De la lignée mérovingienne

On dit qu'elle aimait Clovis

Et qu'elle su l'écarter des vices

Il se convertit grâce à Clotilde

Car très chrétienne était sa guilde

Elle était plus belle que Brunehilde

Et plus intelligente que Mathilde

Clotilde était une grande reine

Elle gouvernait les Francs et la Seine.

 

Clotilde1.jpg

 

 

(Pour le jeu de Jill Bill)

mercredi, 10 octobre 2012

Etiennette

Etiennette c'est la plus chouette

Guesh Patty ne l'a pas chanté*

Mais ça ne l'empêche pas de danser

Car elle sait remuer ses gambettes

 

Quand elle se fait belle, elle en jette

Bertrand Blier ne l'a pas filmé**

Mais ça ne l'empêche pas de danser

Et tout le monde en prend plein ses mirettes

 

Etiennette c'est la plus chouette

Peinte par Toulouse Lautrec, elle n'a pas été

Mais ça ne l'empêche pas de danser

Ils en sont tous amoureux, en cachette


* Chanson de Guesh Patty "Etienne"

**"Trop belle pour toi" film de Bertrand Blier


(Pour le jeu de Jill Bill)

mercredi, 27 juin 2012

Jésabelle

Jésabelle...C'est quoi? C'est qui?

 Jésabelle c'est la vie
 Vive la lumière, adieu la maladie

 Jésabelle c'est une plume
 Les rimes chantent comme l'écume

 Jésabelle c'est une nostalgie
 Dans sa mémoire, un enfant qui rit

Jésabelle...C'est quoi? C'est qui?

 Celle qui voyage de fleur en fleur
 Folle libellule, c'est Jésabelle

 Celle qui ronronne comme un chat
 Le coeur en émoi, c'est Jésabelle

 Celle qui cultive les mots
 A la pleine lune, c'est Jésabelle

(Pour Jill Bill)

 

mercredi, 13 juin 2012

Néomoise

Néomoise...Faut pas lui chercher des noises...

 

Elle est bigleuse

Elle est bancale

Elle a mauvais caractère

Elle est râleuse

Elle est vénale

Elle aime pas se laisser faire

Elle est bigleuse

Elle est bancale

Faut pas la mettre en colère

Elle est râleuse

Elle est vénale

Elle a une tronche de belle mère

Elle est bigleuse

Elle est bancale

Elle n'est pas là pour vous plaîre!

 

(Pour Jill Bill)

 

 

 

mercredi, 30 mai 2012

Wallis

 

Wallis2.jpg

 

Wallis, funeste tentatrice
Honnie de tout le peuple anglais
D'Edouard, tu fis un benêt
Mais Dieu sauva Georges VI

 

Wallis.jpg

mercredi, 09 mai 2012

Saturnin

Il n'est pas anodin, quand on est argentin

De dire d'un ton badin qu'on s'appelle Saturnin

Et ce n'est pas bénin, que de lire un bouquin

Qui parle s'assassin plus ou moins cisalpin

Ce n'est pas très malin ces couples consanguins

Qui s'en vont à Pékin dans des p'tits palanquins

C'est un sacré destin, que des alexandrins

Pour le moindre "tintin", couché sur parchemin.

 

Saturnin.jpeg

Aucun rapport avec mon texte, mais voici le célèbre saturnin de mon enfance. C'était l'époque de Nounours, Babar, Aglaé et Sidonie, Fifi brin d'acier...


(Pour Jill Bill)


mercredi, 18 avril 2012

Candice

Quand aparaît Candice, c'est comme une armistice

C'est une fleur créatrice du jardin des délices

Les gestes qu'elle esquisse sont autant de prémices

 

Quand s'amuse Candice, c'est un feu d'artifice

C'est un candy de Nice, une douceur de malice

La parfaite complice, sans dureté ni caprices

 

Quand badine Candice, ce sont des vers qu'elle tisse

Et tous ses interstices sont forts comme des épices

En elle, rien n'est factice, c'est une consolatrice.


(Pour Jill Bill)

mercredi, 04 avril 2012

Rose

Rose, qui ose sur ma bouche se poser

Comme une fleur charmante à peine éclose

ça me fait toujours un petit quelque chose

Et de ses troubles sensations je compose

Quelques mots, quelques vers ou une douce prose

 

Rose, aux lèvres closes, ne dit le moindre mot

Mais toujours ses baisers sont tout à fait grandioses

Alors je dépose sur ses lèvres roses

Cette ode à la rose, suave et empourprée

En prémice d'une apothéose rêvée...


(Pour le jeu de Jill Bill)

mercredi, 28 mars 2012

Vital

Vital est un menteur invétéré

Jamais il ne dit la vérité

Mais quand des promesses il jette au pilon

Hélas, ce n'est jamais pour de bonnes raisons

 

La peur rend un mensonge excusable

Ou pour éviter la peine d'un ami

Mais pour expliquer les vices de son esprit

Il n'y a rien que de très contestable

 

Dans les médias, pourris à l'excès

Ses faux témoignages auraient peu de succès

Car notre époque ne sait plus distinguer

Les mensonges , de la vérité

 

En menteur adroit et subtile

Il sait déguiser et jubile

Ne croyez pas qu'il se borne à l'omission

Car ses couleuvres sont de vastes légions

 

Vital, c'est le diable en personne

Quand il se met à l'oeuvre, il trône

Et ne comptez pas sur lui pour avouer

Qu'il est un fieffé menteur éhonté

 

(Pour le jeu de Jill Bill)

mercredi, 14 mars 2012

Raoul

Raoul, il est pas du tout cool

Les emmerdeurs lui foutent les boules

Et les politiques le saoulent

Car la connerie le rend maboule

Il vitupère, il débagoule

Il pulvérise à coups de boule

Ses ennemis ont la chair de poule

Rien qu'en entendant le nom de Raoul


(Pour le jeu de Jill Bill)


Les tontons flingueurs - Mais il connait pas... par bd-blogeur