Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 10 juin 2015

Myriam

Myriam, elle porte des diams

Elle aime le Siam

Elle écoute Liam

Elle dit "miam miam"

 

(C'est tout ce que j'ai été capable d'écrire...c'est juste pour que Jill Bill ne m'oublie pas)

 

 

Antan.jpg

 

mercredi, 13 mai 2015

Roxane (+ Pavel, Mathurin et Gül) ou Une histoire de répondeur ou « la rupture »

Pavel appuya sur la touche lecture du répondeur pour écouter son message.

"Pavel, dit une voix féminine... C'est Roxane. Je suis désolée, mais je préfère qu'on arrête là. Je te quitte, Pavel. Je te quitte".


  Pavel apprit ainsi qu'il était quitté par une femme qu'il ne connaissait pas et avec qui il n'avait jamais eu de relation. Il n'avait vraiment aucun souvenir de cette dénommée Roxane et il trouva cette situation très intéressante. Voilà de quoi épicer ma soirée qui s'annonçait très calme, se dit-il, et il se mit à écouter et réécouter en boucle le message de Roxane afin d'imaginer à quoi elle pouvait ressembler. Il avait l'imagination fertile et adorait les jeux de l'esprit. La voix chaleureuse et suave de Roxane lui fit pressentir une jolie brune au visage ovale, illuminé par des yeux verts. Sa façon de s'exprimer simplement et calmement lui fit inventer une femme de caractère mais modérée et discrète car c'était un message digne, sans scène et sans reproche.

Il passa ainsi deux bonnes heures, confortablement installé dans son fauteuil de velours bleu préféré, en compagnie d'une bonne bouteille de Meursault, rêvassant à propos de Roxane, écoutant tantôt sa voix, tantôt un CD de chants d'oiseaux. A la fin de cet exercice mental il avait appris énormément de choses à propos de cette Roxane qui lui était encore totalement inconnue deux heures plus tôt : ses goûts alimentaires et musicaux, sa couleur préférée, ses rêves, ses vêtements et ses fleurs préférées, elle n'avait plus de secret pour lui. Il alla se coucher et rêva de sa liaison passée avec Roxane.


Le lendemain, il acheva sa composition en racontant sa rupture à l'un de ses collègues de travail. Mathurin fut très gentil avec lui et l'invita au restaurant le midi pour lui remonter le moral. Mathurin cru vraiment à cette histoire et il pu ainsi continuer à jouer avec cette Roxane née de son imagination et donner encore plus de corps à cette chimère. Il s'amusa encore une semaine à jouer à l'amoureux malheureux auprès de ses collègues puis il se lassa de ce jeu et passa à autre chose, laissant ses collègues admiratifs devant sa capacité à se ressaisir, à surmonter un chagrin et devant son courage face à l'adversité.

Douze jours après le premier message, alors qu'il rentrait chez lui, il entendit un nouveau message de Roxane qui disait :


"Pavel, je vous appelle car je culpabilise de vous avoir laissé ce message de rupture. Je ne suis pas Roxane. Je m'appelle Gül. Roxane n'existe pas, c'est un personnage inventé par une de vos ex, Myriam. Elle a voulu se venger de vous parce que vous l'aviez fait souffrir. Elle voulait vous faire croire que vous perdiez la mémoire. Elle a dit que vous êtes hypocondriaque et fragile psychologiquement et que c'est le genre d'événement bizarre qui vous affolera et vous fera devenir fou. Mais, depuis, je n'arrête plus de penser à vous et j'ai peur des conséquences. J'ai honte d'avoir participé à ce canular, j'espère qu'il n'est pas trop tard et que vous allez bien." 

Ainsi donc, Roxane n'existe pas, se dit-il, ou plutôt Roxane n'est pas Roxane puisqu'elle s'appelle Myriam.
 Cela tombe bien, se dit-il encore en souriant...puisque je ne suis pas Pavel.

--------------------------------------------------------------------------

  (Texte écrit il y a longtemps, ressorti tel quel pour Ecureuil bleu (publié sur son site) et republié ici pour Jill Bill après changement des noms. J'enseigne le développement durable donc je suis adepte du recyclage ;-))  )

 

mercredi, 06 mai 2015

Pavel

DSCN7523.JPG

Faites gaffe! Pavel le goéland est là! Planquez vos sandwichs et autres nourritures...

(Les goélands de Dieppe lorgnent d'un regard très approché, et très appuyé les personnes qui pique-niquent ou qui déjeunent aux terrasses des restaurants)

(Pour Jill Bill)

mercredi, 29 avril 2015

"Colombe" ou "Abigaëlle, Adonis, Colombe et Pavel"

Au téléphone Absent
 
(Deux personnages s'avancent sur scène, lui est du côté jardin et elle est du côté cour, ils sont séparés par un mur, elle lit quelque chose sur sa main, on suppose un numéro de téléphone, elle murmure quelque chose comme "alors son nouveau numéro c'est.." Et elle appelle.)
 
Elle : Bon je t'avais dit moins vingt et il est moins dix. 
Lui : Nan tu m'avais dit moins dix et il est moins vingt. 
Elle : N'importe quoi ! T'écoutes jamais, donc dans ta logique tu arrives dans 10 minutes ?
Lui : Ah non, moi j'y suis déjà madame, et je t'attends de pied ferme ! On fait la morale, on fait la morale mais on est même pas capable d'être à l'heure, enfin ton heure.
Elle : Comment ça mon heure ? T'écoutes jamais rien ! Attends... t'es au point de rendez-vous ? 
Lui : Oui très chère, j'aime être à l'heure. 
Elle : Impossible ! J'y suis et je ne te vois pas, à moins que tu te sois caché.
Lui : J'y suis ! Tu m'as dit rendez-vous à moins dix rue du Martyre. 
Elle : Non je t'avais dit rendez-vous à moins vingt et à l'avenue du Martyre. 
Lui : Y'a pas d'avenue du Martyre ! J'ai demandé à deux passants, y'a qu' une rue de ce nom ici. 
Elle : L'avenue du Martyre ! Moi j'vois bien le panneau et y'a écrit avenue du Martyre.
Lui : Et bien je ne te vois pas !
Elle : C'est normal ! T'es à la rue alors que je t'ai dit à l'avenue ! 
Lui : C'est quoi la différence entre une rue et une avenue de toute façon ?
Elle : Mais tout ! On s'en fout ! Bon on va se rejoindre à la mairie c'est mieux. 
Lui : Ok, je suis passé devant la mairie Toutaleur.
Elle : Bah moi aussi à la mairie Merssi.
Lui : Encore heureux ! Car imagine qu'on se soit trompé de ville, rendez-vous à la mairie Toutaleur alors !
Elle : Nan tout de suite vu qu'on est à côté ! 
Lui : Ba oui mais je veux dire la mairie Toutaleur, la mairie de la ville Toutaleur.
Elle : QUOI ? T'es dans la ville de Toutaleur ?
Lui : Ba oui ! Tu croyais que j'étais où ? 
Elle : Mais à MERSSI ! La mairie de MERSSI !
Lui : Aaaah tu me remerciais pas tout à l'heure ?
Elle : Comment ça ? Je t'ai jamais remercié dans cette ville.
Lui : Mais nan je te dit tout à l'heure tu m'as dit la mairie merci, j'pensais que tu me remer...
Elle : Rooooh on s'en fou ! T'es à Toutaleur...Mais t'écoutes jamais rien ma parole ! 
Lui : C'est toi qui t'embrouille toute seule voyons ! 
Elle : Je te préviens je bouge pas, j'attends ici à la mairie de la ville de MERSSI.
Lui : T'attends qui ? 
Elle : J'attend Godo !
Lui : J'croyais que t'attendais Issi ? C'est qui ?
Elle : Mais non ! En gros je bouge pas et je t'attends toi !
Lui : Donc t'attends ni Issi, ni Godo ?
Elle : JE T'ATTENDS À LA MAIRIE DE MERSSI ! 
Putain, tout ça par ce que t'as pas été à l'heure ! 
Lui : Mais j'y suis ! 
Elle : Tu es à Toutaleur ! Je te parles de l'heure la vrai ! 
Lui : Aaaaah ok, bah voilà quand on explique calmement les choses.
Elle : Où as-tu vu que j'étais calme ? 
Lui : Tout à l'heure. 
Elle : MERSSIIIIIII ! 
Lui : De rien. 
Elle : Roh ! Bon ça suffit, rejoint moi.
Lui :  D'accord à tout à l'heure ! 
Elle : Non MERSSIIIIII ! 
Lui : Comment ça non merci ? Faudrait savoir ce que tu veux ma grande hein ! 
Elle : On y arrivera jamais. On se retrouve à la maison.
Lui : A l'appartement tu veux dire ? 
Elle : Non dans notre maison ! 
Lui : Mais voyons on habite dans un petit appart Abigaëlle ! 
Elle : Abigaëlle ? Mais non c'est Colombe ! Adonis ? 
Lui : Ah non c'est Pavel... Oh oh... 
Elle : Att...(elle regarde sa main, elle examine avec difficultés et comprends) 
         Oh excusez moi j'me suis trompée de numéro ! 
Lui : Et bien le quiproquo est réciproque. Finalement on avait tous les deux raisons.
Elle : Oui, hihi, et bien désolé ! 
Lui : Pas de souci, bon courage !
Elle : Merci ! 
Lui : À tout à l'heure !
 
(Ce texte d'humour absurde a été écrit par ma fille, comédienne de bientôt 22 ans. Je me suis contentée de corriger quelques fautes et de changer les prénoms pour correspondre aux prénoms de Jill Bill)

mercredi, 08 avril 2015

Lucien

 

Caddie lapin.jpg

 

Lucien ne sait pas quoi manger

Car ils sont fous les bovidés

La volaille a la grippe

Les fruits sont trop chimiques

Les poissons trop pollués

Les légumess, en serre, forcés

Lucien ne sait pas quoi manger

Même le bio est suspect

Dans son supermarché, il erre

Les courses, c'est la vrai galère!

 

the-lapins-cretins-la-grosse-aventure-wii-028.jpg

(Pour Jill Bill)

 

mercredi, 01 avril 2015

Eztitxu d'avril

Eztitxu? C'est quoi ça? C'est pas un prénom! Eh! Jill Bill faudrait arrêter la picole! C'est un prénom??? Sacré nom de nom! C'est un prénom aztèque? Ou australopithèque? Eztitxu? Et le p'tit a chu? C'est une expression belge? Non, t'es sûre, c'est un prénom, ça? Et tu veux qu'j'en dise quoi? Eztitxu...ça s'prononce comment? èstikzu? èzetitechu? èstichou? Il est où ce petit chou? Bon, bah, c'est pas grave, on lui demandera tout ça quand il arrivera. Si c'est pas un poisson d'Avril...Connaissant Jill Bill...Tout est possible!

(Pour Jill Bill)

 

Eztitxu.jpg

http://www.joliecarte.com/saint-eztitxu

 

mercredi, 25 mars 2015

Paco

Paco es un burro

Cuenta hasta ocho

Come solo chorizo

Y baïla el sabado

 

Paco nacio en Julio

Le gusta el verano

Y el dia de su santo

Nos pide un duro

 

Cuando hace buen tiempo

Se pone un sombrero

Cree ser mejicano

Canta Dario Moreno

.........................................................

Para usted es tiempo

De coger un dictionario

Frances/Castillano

Porque yo no quiero...

 

Traducir ;-))

 

(Pour Jill Bill )

mercredi, 18 mars 2015

Crystal

Crystal (Cristal) c'est le nom d'un personnage de Starmania interprété à l'origine par France Gall en 1978.

Résultat de recherche d'images pour "starmania 1979"

C'est la présentatrice-vedette de l’émission télévisée Starmania et elle tombe amoureuse de l'ennemi publique numéro 1, le "terroriste" Johnny Rockfort, le chef des étoiles noires, interprété par Daniel Balavoine.

Article Wiki

J'ai vu ce spectacle, à sa création, au palais des congrès, en 1979, j'avais 14 ans. Ce spectacle a marqué durablement ma vie. J'aimerais que quelqu'un adapte au cinéma ce merveilleux opéra rock (projet annoncé en 2013 par Luc Plamondon).

 

(Pour Jill Bill)

 

mercredi, 11 mars 2015

Enguerrand

"On ne se lave bien que par petits bouts" Eric Satie

Enguerrand est adepte de la toilette au lavabo. La "toilette de chat", il ne connait que cela. Il se moque des médias et de leurs sondages ridicules qui ne connaissent que les douches et les bains et préfèrent les premières aux seconds. Une douche qui coule pendant une heure dépense-t-elle moins d'eau qu'une baignoire de taille raisonnable remplie à moitié ?

 

Quoiqu'il en soit Enguerrand n'a besoin, pour être propre, que d'un lavabo et d'un gant de toilette, comme ses parents et ses grands-parents avant lui. Son gant de toilette, il le change régulièrement sans penser aux obsédés des microbes qui ont fait de ce fier objet un banni et puis il en a plusieurs, pour les différentes parties de son corps.  Cela ne l'empêche pas d'être très propre, n'en déplaise aux bobos embrigadés. Il se lave ainsi rapidement et librement en fonction de ses besoins ou de ses envies. Il ne lave que les parties de son corps qu'il estime sales ou ayant besoin d'être rafraîchies. Et bien sûr il ne fait pas couler l'eau sans fin, il n'ouvre le robinet que lorsqu'il en a besoin et sait se servir d'un bouchon de lavabo ou d'un verre pour se laver les dents. Il ne se sert que d'un savon et d'un shampoing. Il ne le fait pas pour la planète, c'est parce qu'on l'a éduqué ainsi.

 http://www.lechatrouge.fr/

Il aurait bien aimé pouvoir utiliser aussi un bidet mais cette merveilleuse invention est tombée en désuétude. C'est un objet qui lui rappelle son enfance car il y en avait un dans la salle de bain de ses parents.

Résultat de recherche d'images pour "Bidet dessin"

 

http://blogdedo.kouryu.info/

Et puis quand il se lave, il aime écouter de la musique, celle d'Eric Satie. C'est ainsi.

 

(Pour Jill Bill)

mercredi, 04 mars 2015

Flamine

Flamine hait les gens qui ne sont jamais malades

Qui ne prennent jamais de médicaments

Ou un demi comprimé qui fait tout de suite effet

Et qui soignent leurs maux de tête avec de l'eau fraîche

 

Un petit pansement et on n'en parle plus!

 

Flamine exècre ceux qui n'ont pas de douleurs chroniques

Et qui pensent qu'il suffit de "prendre sur soi"

Ou de "ne pas trop s'écouter"

Elle leur souhaite mille morts avant l'ultime trépas

 

Flamine, elle est comme ça

Quand elle est malade, faut pas la chercher!!!

 

(Merci au virus de la grippe cuvée 2015 que j'ai subi pendant trois semaines, pour l'inspiration. ;-))  )

 

(Pour Jill Bill)