Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 décembre 2014

Célestin

Célestin recherche la jeunesse éternelle

Il ne boit pas, ne fume pas et mange bio

Il fait du jogging, des abdo-fessiers et du yoga

Il se botoxe et s'analyse chez un psy 

Il se maquille et va chez l'esthéticienne

Il se teint les cheveux et va chez le coiffeur

Il fréquente aussi la manucure et le pédicure

Et tout ça une fois par semaine

Il ne sort qu'avec des femmes qui ont au moins dix ans de moins que lui

Célestin recherche la jeunesse éternelle

Il y croit dur comme fer

 

(d'après Kyo "Le Graal")

 

(Pour Jill Bill)

-------------------------------------------------------------------------------

Paroles de la chanson de Kyo "Le Graal"

Refrain : Comme Indie j'ai cherché le Graal 
La jeunesse éternelle
Le botox dans les veines
J'arrête de fumer et de boire
Chaque dimanche chaque semaine
J'ai rechuté hier

Estomaqué par la beauté du spectacle
Je marche sur les braises sans le vouloir
Sans anesthésie, se recoudre l'arcade
Un coup de coma, le sang sur le carrelage 

Refrain

La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes
Mais dans ma manche se cache un cinquième as
Tout se mélange ici, les hommes et les femmes
L'alcool et les corps, les glaçons dans les flammes

Refrain

Quand on voit la Terre de l'espace
On oublie ses problèmes
Mais j'ai les pieds sur Terre
Je vois les anges depuis que Satan me tape sur les nerfs
Mais j'y crois dur comme fer

La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes
Mais dans ma manche se cache un cinquième as
Pas d'autre enjeu que de biaiser un peu
Les règles du jeu jusqu'au bouquet final

Refrain


J'y crois dur comme fer
J'y crois dur comme fer
J'y crois dur comme fer

 


 

mercredi, 10 décembre 2014

Althée

(Pub Fervex qui me fait beaucoup rire)

Althée appelle sa fille Cindy, pour prendre de ses nouvelles mais elle est très enrhumée...la suite en vidéo.

 

 

 

mercredi, 03 décembre 2014

Gédéon

Gédéon n'aime pas la perfide Albion , les British, le thé, la reine et ses lardons, il ne sait pas où est Brian et il ne lit pas le Time. Mais ce qu'il déteste par dessus tout, ce sont les Français qui baragouinent anglais. Toute la journée il écoute en boucle, "ça fly away" du groupe Archimède. 

Ces derniers temps pléthore de Poppies 
Se drapent dans l'Hindi bafouillent une bouillie d'anglais 
C'est pas leur langue mais tant pis, 
Tant qu'à dire des conneries, autant qu'elles visent à l'universel 
Ils argumentent export comme si l'Angleterre avait besoin d'eux 
Ils ont l'audace de croire que face aux Britons ils pourraient faire mieux 

Et ça fly away comme un niais 
Et ça want to go like a blaireau 
Et le pire c'est qu'nous ça nous plaît vu qu'on a l'niveau d'anglais d'un 5e techno 
Et ça want to die dans la paille 
Et ça time o'clock ça la joue folk 
Et le pire c'est qu'nous ça nous branche vu qu'on parle Outre-Manche un peu comme des manchots 

Et si demain je changeais d'avis, j'me mettais moi aussi à chanter one again 
Est-ce que soudain la hype et la nuit et les Anglofolies salueraient mes rengaines 
Les grenouilles anglophones se produisent à Brighton devant trois nez d'boeufs 
Et de r'tour en Dordogne, affirment aux autochtones 
C'était fabuleux 

Et ça fly away comme un niais 

 


Et ça want to go like a blaireau 
Et le pire c'est qu'nous ça nous plaît vu qu'on a l'niveau d'anglais d'un 5e techno 
Et ça want to die dans la paille 
Et ça time o'clock ça la joue folk 
Et le pire c'est qu'nous ça nous branche vu qu'on parle Outre-Manche un peu comme des manchots 

Ils mentent comme ils Shakespeare 
Quand ils disent n'avoir grandi qu'en écoutant Bowie 
Ils mentent comme ils Shakespeare 
Se la jouent j'ail lu Beckett 
Et désavouent Johnny 
Mais parlent comme des biquettes 
La langue de la BBC 

Et ça fly away comme un niais 
Et ça want to go like a blaireau 
Et le pire c'est qu'nous ça nous plaît vu qu'on a l'niveau d'anglais d'un 5e techno 
Et ça want to die dans la paille 
Et ça time o'clock ça la joue folk 
Et le pire c'est qu'nous ça nous botte vu qu'on aime bien Sherlock 
Mais traduit en français

http://www.paroles.net/archimede/paroles-ca-fly-away

 

mercredi, 26 novembre 2014

Alfreda

Soleil, Alfreda ne t'aime plus

Son ennemi tu es devenu

De lui elle doit se cacher

Et sa peau dissimuler

Sous des voiles épais

Il la cherche, elle le sait!

 

Soleil.jpg

(Pour Jill Bill)

mercredi, 19 novembre 2014

Horace

DSCN6539.JPG

 

Je m'appelle Horace, je suis un champignon. Vous me trouvez bizarre? Quoi ma gueule? Qu'est-ce qu'elle a ma gueule? 

(Pour Jill Bill)

 

mercredi, 05 novembre 2014

Eloi (et Sophronue)

Eloi et Sophronue sont les créateurs du très célèbre concours "Warning Urbain"  ( le WU pour les fans) et ils en sont, à ce jour, le seul et unique jury habilité à authentifier les warnings. 

Si vous voulez participer à ce concours il faut en connaître les règles que voici :

1. Il est bien évident que les vrais warnings ou warnings légaux, tels qu'ils sont prévus dans le code de la route pour les pannes, les situations d'urgence, en sont exclus. Bien que nous adressions toute notre sympathie à ceux qui  sont contraints de les utiliser.

2. Pour récolter un maximum de points ce warning doit être le plus gênant possible, avec possibilité de créer un embouteillage ou un accident. Le "top niveau" étant d'arriver à bloquer le jury lui-même.

 

embouteillage.jpg

 

3. Le warning peut-être pratiqué à plusieurs véhicules, de types différents (automobile, camionnette, camion, autobus). Les véhicules peuvent être placés du même côté de la chaussée ou en sens inverse. Le véhicule perd des points s'il est situé en partie sur un trottoir et encore plus s'il est garé sur un trottoir. Il perd aussi quelques points s'il est garé sur une place de parking interdite (ex : place réservée aux handicapés).

4. Les warnings les plus courants répertoriés à ce jour sont le célèbre "warning parking" qu'il soit de courte durée (pour aller chez le boulanger par exemple) ou de longue durée (pour aller au bistrot par exemple). Vient ensuite le warning pour discuter avec un ou des copains (qui peuvent être piétons ou dans un véhicule quelconque, y compris les deux roues), le warning pour déménager, charger ou décharger une marchandise, le warning pour faire descendre ou monter un ou des passagers et le warning je consulte une carte ou un autre document (ou encore mon téléphone).

Certains warnings plus rares ont également été enregistrés comme le fameux warning roulant (parce que je roule au ralentis, parce que je redémarre après un warning parking...).

5. L'originalité du warning permet également de glaner des points supplémentaires : par exemple, le warning "échange de passagers entre deux véhicules", ces passagers étant des jeunes filles dont l'une était munie d'un balais (un balais standard, des sorcières modernes peut-être?) et le tout sur un vaste giratoire très emprunté.

6. Les lieux et les moments qui sont susceptibles de donner le plus de points sont :

les routes étroites, les routes où circulent des bus, les routes où il y a des travaux et celle où il y a une circulation très dense. Les rond-points et les giratoires sont également des lieux privilégiés. Le moment le plus propice semble être les heures de pointe (aller-retour domicile-travail ou samedi jour des courses). Il semble assez justifié de s'installer dans un virage ou proche d'un feu tricolore (avant ou après).

 

warning.jpg

 

Eloi et Sophronue décernent aux participants, dans un premier temps, un certificat enregistrant officiellement le warning, puis, selon les points obtenus un éventuel diplôme : le prix du warning du jour, de la semaine, du mois et de l'année; dans trois catégories : le "potentiellement gênant", le "plus gênant que ça tu meurs" et le "original". Il y a également des sous-catégorie en fonction de l'utilisation d'un véhicule,  de deux ou davantage.

Ils délivrent aussi des avertissements à ceux qui négligent le warning et se contentent d'utiliser le clignotant ou rien du tout, dans toutes ces circonstances.

Si vous voulez participer au WU sachez enfin que le jury officie principalement dans l'agglomération parisienne (mais il accepte de se déplacer dans d'autres régions sur invitation tous frais payés) à bord d'une splendide voiture dorée, munie de deux "oreilles" et qui sourit tout le temps.

(Pour Jill Bill)

mercredi, 22 octobre 2014

Florimond (et Pâquerette)

Florimond ne comprend pas...non il ne comprend pas pourquoi, quand il entre dans un lieu public, on l'appelle toujours Madame. Parce que Florimond, il n'a rien de féminin. Il est toujours mal rasé car sa barbe repousse à une allure, comme s'il avait pris la potion d'Abraracourcix qui fait pousser poils et cheveux; il porte de gros jeans larges, des sweat ou des pulls noirs ou gris, un blouson sportif noir...Non, il ne comprend pas...Bien sûr son visage n'est ni carré, ni massif et il est de petite taille mais il a une voix grave...et puis il a les cheveux un peu longs jusqu'aux épaules  presque, seulement il n'a pas une coupe féminine du tout! Et puis on est en 2014, non? Alors, non, il ne comprend pas. Et son amie Pâquerette non plus. Au début, ça la faisait rire, mais maintenant, quand ils entrent dans un bistrot et qu'on leur dit ; "Bonjour Mesdames", elle a envie de hurler : "J'ai une tête d'homo ou quoi?"; tout en sachant bien sûr que les homosexuels n'ont aucune tête particulière et que ce n'est pas une insulte. Mais quand même flûte! Son homme est un homme quoi! Faut-il qu'il chante la chanson de Michel Polnareff en montrant ses parties intimes pour que les gens arrêtent de l'appeler Madame?

Je me mets à la place de Florimond et et de Pâquerette, une fois ça va, deux fois ça va, mais à la 20ième fois ça commence à bien faire! Je ne sais pas vous, mais moi, le premier qui m'appelle Monsieur...Je...Je fais quoi à votre avis?

 

(Pour Jill Bill)

mercredi, 01 octobre 2014

Zoé

Zoé a une tête de "celle qui sait", alors, depuis toujours, les gens lui demandent des renseignements dans la rue, dans tous les lieux où elle peut passer pour une autochtone.

Même si elle déambule au milieu d'un groupe de 20 personnes, c'est à elle, et à elle seule qu'on demande le renseignement. Quand elle était jeune, cela la vexait car elle, quand elle cherchait son chemin, elle le demandait de préférence à une dame d'âge mûre, de préférence avec un cabas ou un caddie, quelqu'un qui avait l'air d'être du quartier depuis longtemps.

Mais finalement, elle a décidé de considérer que c'était quelque chose de positif, un compliment en quelque sorte. En général, elle sait répondre, même quand elle n'est pas dans sa ville, car elle a la chance qu'on lui pose une question sur les rues où les lieux qu'elle connaît.

Avant, les gens étaient toujours polis même si elle ne connaissait pas la réponse mais maintenant la majorité des gens ne disent même pas merci et quand elle ne sait pas, les gens ont l'air de lui en vouloir et ont une attitude de plus en plus impolie.

Pendant des années, les gens se sont contenté de lui demander une rue ou un bâtiment ou un arrêt de bus ou à quelles stations s'arrête le train, mais de plus en plus, les gens lui posent également des questions de vie quotidienne ou même philosophiques.

Un jeune homme lui a demandé s'il pouvait laisser en toute sécurité, une journée entière, sa voiture dans un parking. Des caissières de supermarché lui ont demandé son avis sur les produits alimentaires qu'elle achetait.  Un vieux monsieur lui a demandé son avis sur les travaux qui commencent pour rénover le centre commercial près de chez elle. Quand elle sort d'un restaurant ou d'un film au cinéma, on lui demande souvent son opinion et si ça vaut le coup d'y aller.

Une jeune fille lui a demandé si la grève des bus allait bientôt s'arrêter. Une dame qui essayait de convaincre sa fille que les pigeons des villes ne se mangent pas, lui a ainsi demandé son opinion sur la question. Un homme lui a récemment demandé ce qu'il devait faire pour se réconcilier avec sa femme et une femme si elle devait démissionner de son travail. Et puis hier, une enfant dans le bus est venue lui demander où on va après la mort et elle a bien vu que pendant qu'elle répondait, le plus discrètement possible à cette petit fille, tous les passagers du bus tendaient l'oreille et même se penchaient pour mieux entendre sa réponse. 

Parce que Zoé, elle répond à toutes les questions qu'on lui pose, et quand elle ne sait pas , elle renvoit les gens à une personne ou à un lieu où ils auront une grande chance d'avoir une réponse. Elle ne s'étonne plus de rien maintenant, c'est comme ça, c'est son rôle dans l'univers, donner des renseignements, rassurer les gens.

 

(Pour Jill Bill)

mercredi, 24 septembre 2014

Helmut en mode papotage de bistrot

Helmut : "T'as vu, il est r'venu!"

Cyprien : "Pourquoi? Il était parti?"

Waudru : "ça fait au moins sept fois qu'il revient!"

Pétronille : "C'est l'genre crampon à r'venir par la f'nêtre quand tu l' vires par la porte!"

Waudru :  "C'est pratique pour dater son courrier : 3e jour après le 4e retour du pov'con..."

Helmut : " Enfin quand même, on va pas se l' retaper pendant 5 ans!".

Waudru : "Vision d'horreur!"

Cyprien : "Ce s'rait marrant si l'pov' con redevenait le Premier Homme et si l'ancien, l'actuel quoi, lui faisait le coup du "ça s'en va et ça revient..." ".

Helmut: "Parce qu'une alternance "J'me la pète" et "J'suis normal", ça t' fait rire, toi?

Pétronille: "Pi ça pourrait durer longtemps car ils sont encore jeunes...r'lativ'ment..."

Waudru:"Alors là, on s'en prend pour 20 ans!"

Helmut: " On devrait faire une loi qui empêche l'ancien d'se r'présenter aux élections. C'est vrai, une fois q' t'as été au sommet tu t'casses! Avec dignité!"

Cyprien: "Tu casses ta pipe comme Tonton".

Waudru: " Ou tu alzeïmer comme Chichi".

Helmut: " Ou tu t'occupes des volcans dans ton Auvergne natale comme l'accordéoniste".

Pétronille: "Le départ classieux, quoi!"

Helmut: " Ah! Les politichiens ne sont plus ce qu'ils étaient!"

Pétronille: "Ils ne savent plus partir!".

Cyprien: "ça c'est vrai, ça!"

 

(Pour Jill Bill)

Je rajoute une illustration venant du blog de Mamalilou

 

Sarko.jpg

http://caplibre.over-blog.com/article-a-la-question-124627247-comments.html#anchorComment

 

mercredi, 10 septembre 2014

Cyprien

Cyprien, il une tête de chien...

 

Chien.jpg

 

et alors ?

http://beauxpapiers.canalblog.com/archives/2012/08/09/24864606.html