Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 17 mai 2012

Jeudi en poésie : les jeux d'enfants

Les filles à la vanille

Les gars au chocolat

Ensemble ils jouent aux quilles,

Aux osselets, aux dadas

Les filles veulent jouer aux billes

Mais les garçons n'veulent pas

Alors elles partent en vrille

Et elles foncent dans le tas.

 

Dans les roses naissent les filles

Dans les choux naissent les gars

La marelle pour les filles

Ballons pour tous les gars

Ensemble ils font la ch'nille

Et ils s'amusent oui, dà!

Qui a dit que les filles

Devaient craindre les gars?

 

(Pour Jeanne Fadosi et les Croqueurs d emots d'OB)

jeudi, 10 mai 2012

Jeudi en poésie : Les vêtements d'enfants

Les filles à la vanille

Les gars au chocolat

En robe montrant chevilles

Elles rient devant les gars

En dentelle, en mantille

Elles ont de jolis bras

Et puis des yeux qui brillent

Rubans et chapeaux bas!

 

Dans les roses naissent les filles

Dans les choux naissent les gars

Des chemises, pas d'guenilles

Des pantalons d'papa

Elégants ils sautillent

Ils sont musclés des bras

Ils ont les yeux qui brillent

Ce sont de bons p'tits gars!

 

(Pour Jeanne Fadosi et les Croqueurs de mots d'Over Blog)

jeudi, 03 mai 2012

Jeudi en poésie : Rumeur

Avez-vous entendu la rumeur?

Il va partir le salaud-tricheur

Avec ses grands airs de noceur

Avez-vous entendu la rumeur?

On n'en veut plus de ce menteur

Et de ses potes les massacreurs

Avez-vous entendu la rumeur?

Fini le règne de l'agicheur

Qui du peuple est le fossoyeur

Avez-vous entendu la rumeur?

Un espoir qui réchauffe nos coeurs

Une lumière qui chasse nos peurs

Avez-vous entendu la rumeur?

 

(Pour les Croqueurs de mots d'OB)

NE VOUS IMPATIENTEZ PAS LES CROQUEURS, JE VIENS VOUS LIRE CE WEEK END...

 

lundi, 23 avril 2012

Poule et lapin : KO final

 

Poule1.jpg

 

Mais c'est qu'il m'a posé un lapin!

Il me prend pour une cocotte

une poule de luxe ou de poulailler

alors que c'est lui le chaud lapin!

Il peut toujours revenir après ça!

Les poules auront des dents,

avant qu'on ne m'y reprenne,

à écouter ses lapinades!

Il me prend pour une poule mouillée,

mais mes menaces vont lui donner

La chair de poule!

Et s'il insiste, je lui fais le coup du lapin!

 

(Pour Odeteff)

jeudi, 22 mars 2012

Jeudi en poésie

Ma (pas) participation (pas) pitoyable (?)

 

Je ne trouve pas ça raisonnable

Nous demander d'écrire sur le sable

Et de trouver des rimes en pa!

 

Nounedeb a du pêter un câble

C'est pourtant un capitaine affable

Que jusqu'à présent je trouvais sympa!

 

J'ai essayé d'écrire une fable

Mais mon encre a séché sur la table!

Et je dois faire mon mea culpa!

 

Alors tout ça me court sur le râble

Les Croqueurs sont-ils des gens intraitables?

Vont-ils se fâcher pour ce mauvais pas?

 

;-))     ;-))     ;-))     ;-))     ;-))

 

                                             (Pour Nounedeb et les Croqueurs de mots d'OB)

 

jeudi, 15 mars 2012

Jeudi en poésie

 

Chaussure bleue.JPG


Derrière chez moi, savez-vous quoi qu'y a ? 

Y'a une plage, la plus jolie des belles plages,

Petite plage derrière chez moi

Et sur cette plage, savez-vous quoi qu'y a ?

Y'a une godasse bleue, la plus jolie des godasses

La godasse sur la plage

Petite plage derrière chez moi

Et dans cette godasse, savez-vous quoi qu'y a ?

Y'a une baleine morte, la plus jolie des baleines

La baleine dans la godasse,

La godasse sur la plage

Petite plage derrière chez moi

Et dans la baleine, savez-vous quoi qu'y a ?

Y'a du pétrole, le plus joli des pétroles

Le pétrole dans la baleine

La baleine dans la godasse

La godasse sur la plage

Petite plage derrière chez moi

C'est un dépôt d'ordure la plage derrière chez toi

C'est un dépot d'ordure, n'y allons pas!

 

(Inspiré par la chanson des Charlots "Derrière chez moi")

 

Pour Nounedeb et les Croqueurs de mots d'OB.

 

 

jeudi, 23 février 2012

Jeudi en poésie

J'ai réécris la chanson des Charlots "Merci Patron" pour Lénaïg et les Croqueurs de mots d'Over Blog

Quand on arrive au lycée

C'est la joie et la gaîté

L'idée de faire toutes nos heures

Nous remplit tous de bonheur

D'humeur égale, c'est un rêve

Nous courons vers nos élèves

Cultivés et silencieux

Travailleurs et studieux

La ï ti la la la ï ti la la ï hé

 

(Refrain)

Merci patron, merci patron

Quel plaisir de travailler pour vous

On est heureux comme des fous

Merci patron merci patron

Ce que vous faites ici-bas

Un jour Dieu vous le rendra


Quand on pense à tout l'argent

Qu'aux fins de mois on vous prend*

Nous avons tous un peu honte

D'être aussi près de nos comptes

En salle des profs tout le monde

De son respect vous inonde

Vous êtes notre grand directeur

Nous corrigeons avec ardeur

La ï ti la la la ï ti la la ï hé


(Refrain)


Pour vous prouver notre amour

On veut bosser tous les jours

Nous voulons tous vous offrir

Nos vacances avec plaisir

Vous seul savez c'qui est bien

Nous on est des pions, des riens

Vous êtes là pour penser

Nous on n'a qu'à la fermer


(Refrain)


Les réunions durent des heures

C'est notre intense bonheur

Nous ne sommes pas fatigués

On aime vous écouter

Parler correct politiquement

Il faut être fou, dément

Pour pas ramper devant vous

Vous vouer un culte à genoux


(Refrain)



* C'est l'Etat qui nous paye, pas le directeur, heureusement!





Les Charlots - Merci patron par apolinos92

samedi, 11 février 2012

Le chant des damnés

Qu’est-ce tu fais le Lundi ?

Je corige des copies

K’est-ce tu fais le Mardit ?

Je caurige dés copie

Qu’est-ce tu fés l’ Mercreudi ?

Je corije des caupies

Qu’é-ce tu fais le Jedi ?

Je corrrige dès copient

Qu’cé tu fais l’ Vendredy?

Je korrige dais kopies

Qu’est-ce tu fès le Samdi ?

Je corigent toujour des coppies

Et Qué-ce que tu fée le Dixmenche ?

Et ben, je corijes encorre des copis….

 

Et on recommence…

 

Qu’est-ce tu fais le Lundi ?

 

A chanter sans fin, avec des variantes…

 

Kécetafé en Janvier ?

Jé corrigai des cahier

Quèce tufais en Février ?

Je kaurrigent des kahiés…

 

Copie et cahier pouvant être remplacés par tout ce qui se corrige…

 

A chanter sans fin, jusqu’à ce que mort s’en suive…

 

jeudi, 09 février 2012

Jeudi en poésie

Je n'aime pas les robots

Qu'ils soient grands ou nabots

C'est pas des colombos

Ils n'dansent pas l'flamenco

 

Je n'aime pas les machines

Qu'elles soient d'ici ou d'Chine

Sont sans hémoglobine

Ne mangent pas de pralines

 

J'aime pas la robotique

Et l'tout automatique

Des gosses de scientifiques

Aux gueules antipathiques

 

J'aime pas les automates

Et leur "vie" de spartiate

Ils n'boivent pas de picrate

Et n'rêvent pas de frégates

 

Je préfère les humains

Même s'ils sont pas mâlins

Leur mémoire serpentin

Leurs joies et leurs chagrins.

 

(Pour les croqueurs de mots d'Over Blog)

jeudi, 02 février 2012

Jeudi en poésie

Je ne suis pas superstitieuse

Des chats noirs je ne me méfie pas

Sous une échelle j'évite quand même de passer

Mais je peux poser le pain à l'envers

 

Je ne suis pas superstitieuse

Je ne donne pas toujours un euro

A qui m'offre broche ou couteau

Et je n'entre pas toujours chez moi du pied droit

 

Je ne suis pas superstitieuse

Je ne collectionne ni les coccinnelles,

Ni les fers à cheval, ni les pattes de lapins

Et tous mes trèfles n'ont pas quatre feuilles

 

Je ne suis pas superstitieuse

Et pour conjurer le mauvais sort

Je ne mets de sel ni sous mon paillaisson

Ni n'en jette par dessus mon épaule

 

Je ne suis pas superstitieuse

Je n'ai pas banni le chiffre 13

Je ne lis pas mon horoscope

Et je touche très rarement du bois

 

Je ne suis pas superstitieuse

Alors dites-moi pourquoi je suis persuadée

Que la fin du monde vient d'arriver

Parce que ce satané mirroir vient de se briser?


(Pour les Croqueurs de mots d'Over Blog)

 

Merci à tous vos commentaires forts sympathiques, ma mère est une grande superstitieuse, due à son éducation dans sa Normandie profonde, histoires bizarres et de sorcelleries  ont donc bercé mon enfance, malgré tout je ne suis pas superstitieuse...mais je touche du bois, on ne sais jamais!

 ;-))