Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 octobre 2016

Japonaiserie (7)

japonaiserie7.jpg

jeudi, 20 octobre 2016

Japonaiserie (6)

japonaiserie6.jpg

jeudi, 13 octobre 2016

Japonaiserie (5)

japonaiserie5.jpg

jeudi, 06 octobre 2016

Japonaiserie (4)

japonaiserie4.jpg

jeudi, 29 septembre 2016

Japonaiserie (3)

japonaiserie3.jpg

De quel arbre en fleur? Je ne sais mais quel parfum!

jeudi, 22 septembre 2016

Japonaiserie (2)

japonaiserie2.jpg

jeudi, 15 septembre 2016

Japonaiserie (1)

Comme on m'a offert un pinceau /feutre japonais noir, j'ai réussi à me remettre à la calligraphie même si ma main n'est plus ce qu'elle était depuis mon opération.

japonaiserie.jpg

 

 

jeudi, 30 avril 2015

Jeudi en poésie

Addict to words

 

Si je n'écris pas 

Plus rien ne va

J'ai trop besoin de mots

Pour guérir de mes maux

 

Sur papier, sur clavier

Mes mains en ont besoin

Le jour ou la nuit

Ecrire est mon destin

 

J'ai trop besoin de mots 

Car le ciel est si beau

Pour comprendre la vie

Détruire les interdits

 

Du matin jusqu'au soir

Pour conter mes espoirs

Du soir jusqu'au matin

Pour chasser mes chagrins

 

Si je n'écris pas 

Plus rien ne va

J'ai trop besoin de mots

Pour guérir de mes maux

 

Des mots.jpg

 

 

(Pour Domi et les Croqueurs de mots)

jeudi, 06 juin 2013

Jeudi en poésie : chats.

Les chats m'inspirent beaucoup, voici quelques unes de mes callligraphies :

Numériser0001.jpg

Numériser0002.jpg

Numériser0004.jpg

C.jpg

Vous pouvez aussi lire ou relire ma nouvelle "Le chat gris".

 Extraits :

"La nuit suivante, Félina se réveilla vers une heure du matin. Sachant qu’il ne servait à rien d’attendre en vain le retour du capricieux sommeil dans son lit, elle se leva pour se faire une tisane. Et c’est en arrivant dans la cuisine qu’elle découvrit la présence d’un visiteur : le fameux chat gris était là, allongé sur sa table. En s’approchant du chat, elle se rendit compte que le chat était blessé et que ses poils étaient maculés de sang à de multiples endroits."

_______________________________________

"Trois jours plus tard, Chamailleur revenait par la lucarne. Il prit ainsi l’habitude de venir voir Félina régulièrement. Elle le nourrissait et le soignait (car il se battait souvent), il allait et venait librement grâce à la lucarne et il ne la laissait jamais plus de trois jours sans venir la voir. Chamailleur était un chat au pelage gris-argenté et aux très longues moustaches qui lui donnaient un air rebelle et noble à la fois, il avait des yeux verts émeraude très expressifs ainsi qu’une multitude d’expressions vocales qu’il utilisait pour communiquer avec Félina ce qui faisait qu’elle avait l’impression de vraiment dialoguer avec lui. Il était très intelligent et très vif. Tout en gardant une certaine distance et une certaine méfiance de chat de rue ayant beaucoup bourlingué, il semblait s’habituer de plus en plus à Félina et au confort de la vie d’appartement. Tout allait bien jusqu’à ce que Denis rentre." 

______________________________________

"Chat-Mailleur se transformait également, le chat de gouttière devenait de plus en plus chat d’appartement, totalement sécurisé par Félina il dormait parfois sur le dos, dans une position qui ressemblait à un étirement, le ventre à découvert. Aucun recoin du loft, aucun placard, aucun meuble ne lui était inconnu car c’était un aventurier doublé d’un funambule talentueux d’une souplesse incroyable. Elle avait commencé à écrire une nouvelle histoire, les aventures de trois chats de gouttière qu’elle avait appellé Chat-Mailleur, Chat-Pardeur et Chat Huant. Tout allait donc pour le mieux jusqu’à ce jour de Mai où Chat-Mailleur ne revint pas d’une ballade."

Pour Eglantine et les Croqueurs de mots

vendredi, 17 mai 2013

Chabada bada

Chatsblog.jpg


Plus je repense à la situation et plus je me dis qu'il n'y a pas de quoi fouetter un chat même si j'ai eu tort d'acheter chat en poche et si elle a eu tort de donner si rapidemment sa langue au chat. Félina a du mal à parler car elle a un chat dans la gorge mais cela ne l'empêche pas de me donner son opinion, elle qui a l'habitude d'appeler un chat un chat. Je préfère ne pas lui répondre car j'ai d'autres chats à fouetter et je hâte le pas car dans cette rue, il n'y a pas un chat et je commence à avoir peur.


(Pour Ecureuil bleu)