Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 09 avril 2010

Le père Hugo

On est bête à Lozère

C'est la faute à Voltaire

Et laid à Palaiseau

Chantait le père Hugo*

 

On prie tous à Evry

Et aussi à Massy

Saint Jean de Beauregard

Est une oeuvre très rare

 

Le train nous le prenons

A Verrières le Buisson

Le vieux chemin de fer

A Draveil ou à Yerres

 

Des photos nous faisons

A Bièvres, à Montgeron

Et nous trions des grains

Dans la ville de Saint-Vrain

 

Qu'on soit bourgeois à Saint-Sulpice

Ou taulard à Fleury-Mérogis

Le Christ de Saclay

Est notre unique dais

 

Cet air que je chantonne

C'est pour parler d'Essonne

De Saint Yon à Brunoy

Qu'on app'lait Hurepoix**...

* "On est laid à Nanterre et bête à Palaiseau" chante le Gavroche de Victor Hugo dans "Les misérables", Gavroche étant inspiré de Joseph Bara, martyr de la révolution française, mort à 14 ans en criant "Vive la République", glorieux habitant de Palaiseau.

** Le Hurepoix est l'ancien nom d'une grande partie de l'Essonne.

Toutes les activités citées dans mon poème sont celles de mon département mais elles ne sont pas forcément attribuées à la bonne ville (à cause des rimes).

Ma participation au jeu d'Abeilles 50 pour son défi "Villes et villages".