Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 avril 2010

Renaissance

Ainsi, ces jours derniers j'ai tant versé de pleurs


Maintenant le printemps me salue de ses charmes


Il met de la couleur aux herbes et aux fleurs


Et toute cette beauté est l'effet de mes larmes




De mes sanglots passés il me reste l'ardeur


Et des désillusions la discrète trace parme


Ma plume à l'encrier d'une intime douleur


Dépose sur le papier les mots comme des armes




Mon âme colorée, oeuvre d'enlumineur


Berce mon coeur blessé par toutes ces alarmes


De demain, elle dessine la joie et la douceur


Tandis que je m'éloigne enfin de ce vacarme




Si du matin au soir je perçois la lueur


C'est parce que le printemps me salue de ses charmes


Qu'il révèle à mes yeux de la vie la splendeur


Et toute cette grâce qui est née de mes larmes.

 


 

(Merci à Solange qui m'a donné l'inspiration pour ce poème, je lui ai "volé" quelques mots que j'avais trouvé ici)

 

Et oui, me revoilà sur Haut et Fort, j'ai quitté Over Blog qui bug de plus en plus depuis 4 mois et qui pète plus haut que son cul.